En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Tuerie du Colorado : l'appartement du tireur bourré d'explosif


le 21 juillet 2012 à 07h59 , mis à jour le 21 juillet 2012 à 16h56.
Temps de lecture
3min
Les policiers tentent toujours d'entrer dans l'appartement que James Holmes occupait dans une résidence d'Aurora, banlieue de Denver.

Les policiers tentent toujours d'entrer dans l'appartement que James Holmes occupait dans une résidence d'Aurora, banlieue de Denver. / Crédits : AFP

A lire aussi
AmériquesDes artificiers tentent toujours de prénétrer dans l'appartement piégé de James Holmes, l'auteur de la fusillade qui a coûté la vie à 12 personnes hier à Denver.

Des experts artificiers ont essayé jusqu'à la tombée de la nuit vendredi d'entrer dans l'appartement du tireur présumé du cinéma d'Aurora, dans la banlieue de Denver (ouest), après avoir découvert que le logement était piégé avec un arsenal de produits chimiques et explosifs. "Il y a un amas de fils électriques, de fils de détente, de bocaux remplis de munitions, de liquides. Plusieurs choses qui ressemblent à des munitions de mortier. Entrer dans cet appartement en toute sécurité est un vrai défi", a expliqué le chef de la police d'Aurora.

James Holmes avait également acheté légalement plus de 6000 balles et cartouches sur internet au cours des deux derniers mois. Il se les était procurées dans des armureries locales durant les deux derniers mois. " Toutes les munitions qu'il possédait, il les possédait de manière légale", a précisé le chef de la police.

Un rythme de tir possible de 50 à 60 balles à la minute

Parmi les munitions achetées par le jeune homme de 24 ans, 3000 étaient des balles de fusil d'assaut, 3000 des balles de pistolet Glock et 300 des cartouches de fusil à pompe. "Sur Internet, il a également acheté plusieurs chargeurs pour le fusil d'assaut de calibre .233, dont un chargeur de 100 balles, qui a été retrouvé sur les lieux", a ajouté le policier.

"Des experts m'ont expliqué qu'avec ce chargeur, il aurait pu tirer de 50 à 60 balles... en une minute. Et pour ce que l'on en sait, c'était un rythme de tir assez rapide dans ce cinéma", a noté le chef de la police.

Commenter cet article

  • paraterisme : Il avait de grands projets apparemment faut être déranger pour passer son temps a acheter autant de balles ou autre armes, le cinéma est un endroit ou les gens viennent se détendrent et prendre du plaisir, on aura tout vu, on est plus en sécurité nulle part, bientôt on ira a la piscine on aura peur de tout le monde, c'est incroyable!!!

    Le 24/07/2012 à 00h33
  • commenteur : Dire que c'est "facile" de se procurer un AK47 ou autre en France... Il y a ce que l'on voit à la télé, et ce que je vous déconseille d'essayer de vivre dans la réalité : Une démarche d'acquisition illégale qui vous ferait bien démuni à l'ombre d'une cellule ou d'une cave.

    Le 22/07/2012 à 06h00
  • tvboatakon : "Les tireurs sportifs" !!!! elle est pas mal celle là !!!!!!!!!

    Le 21/07/2012 à 13h02
  • lapindutarn : De toute facon acheter légalement ou pas de nos jours il est facile de ce procurer des armes automatiques est leurs munitions. Regarder en france tous ce qui se passe avec les kalachnikov est pourtant c'est illégal. Ce qu'il faut changer aux USA et ailleurs c'est le mental de certaines personnes mais sa ont y peut rien.

    Le 21/07/2012 à 11h27
  • belialgoth : Heureusement que tu ne vis pas en France LOL

    Le 21/07/2012 à 10h52
      Nous suivre :
      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      logAudience