En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Tuerie du Colorado : 1re apparition publique (et muette) pour le suspect


le 23 juillet 2012 à 17h46 , mis à jour le 23 juillet 2012 à 22h49.
Temps de lecture
3min
James Holmes, l'Américain de 24 ans accusé d'être l'auteur de la fusillade dans un cinéma du Colorado devant le tribunal le 23/07/2012.

James Holmes, l'Américain de 24 ans accusé d'être l'auteur de la fusillade dans un cinéma du Colorado devant le tribunal le 23/07/2012. / Crédits : LCI

À lire aussi
AmériquesJames Holmes, accusé d'être l'auteur de la fusillade qui a fait 12 morts dans un cinéma du Colorado vendredi, a comparu devant la justice américaine lundi. Une audience qui a duré une dizaine de minutes et au cours de laquelle il n'a pas prononcé un mot.

L'air hagard, James Holmes, l'Américain de 24 ans accusé d'être l'auteur de la fusillade qui a fait 12 morts dans un cinéma du Colorado (ouest) vendredi, a comparu devant la justice américaine lundi. C'est sa première apparition publique depuis son arrestation : il était placé à l'isolement pour sa propre protection, a indiqué la police.
 
Le jeune homme, accusé d'avoir ouvert le feu lors de la première du film "Batman", est apparu pour la première fois en public avec les cheveux teints en rouge et le regard baissé, alors que le juge lui lisait des documents judiciaires. Vêtu d'une combinaison de prisonnier couleur bordeaux, il semblait perdu et triste, remuant doucement la tête de droite à gauche et de haut en bas.

Les familles des victimes seront consultées

La justice lui a signifié formellement ses droits lors de l'audience, qui a duré une dizaine de minutes et au cours de laquelle il n'a pas prononcé un mot, avant une mise en accusation qui aura lieu le 30 juillet. La procureure du Colorado a déclaré peu après que les familles des victimes seraient consultées pour déterminer si l'accusation doit réclamer lors du procès la peine de mort ou non. Une seule personne a été exécutée au Colorado depuis le rétablissement de la peine de mort aux Etats-Unis en 1976.

Un avocat de Denver, Scott Robinson, a déclaré que la défense n'aurait probablement "guère d'autre choix que de plaider non coupable en invoquant la folie". Dans la salle, une cinquantaine de places étaient réservées aux victimes et
à leurs proches, vers lesquels le suspect n'a pas tourné le regard. "La justice est très importante pour moi", a déclaré un membre du public, David Sanchez, dont la fille, enceinte, et le gendre figurent parmi les blessés. "Il était important pour moi de soutenir ma fille et son mari ainsi que leur futur bébé".

James Holmes est accusé d'avoir tué 12 personnes et d'en avoir blessé 58 vendredi dans une salle bondée du multiplex "Century 16" d'Aurora, dans la banlieue de Denver, lors d'une première à minuit de "The Dark Knight rises", dernier volet de la trilogie Batman dont la sortie était attendue par des millions de fans.

La plupart des 12 victimes décédées dans la fusillade étaient âgés d'une vingtaine ou d'une trentaine d'années, la plus âgée ayant 51 ans et la plus jeune six.  Selon le Washington Post de lundi, qui cite une source proche de l'enquête, le bilan aurait pu être encore plus élevé si le fusil d'assaut du suspect ne s'était pas enrayé pendant la tuerie.

Commenter cet article

  • sophie70000 : C'est triste pour les victimes, pour les blessés et meme pour lui. Qu'est il arrivé pour qu'un jeune homme sans histoires se transforme en monstre ???!!!

    Le 24/07/2012 à 05h33
      Nous suivre :
      Contre la désertification, des commerces en trompe l’œil dans un petit village

      Contre la désertification, des commerces en trompe l’œil dans un petit village

      logAudience