En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Élections USA 2012

Wisconsin : le gouverneur républicain anti-syndicats réélu

Edité par
le 06 juin 2012 à 11h18 , mis à jour le 06 juin 2012 à 11h40.
Temps de lecture
3min
Scott Walker, le 5/6/12, à Waukesha, dans le Wisconsin

Scott Walker, le 5/6/12, à Waukesha, dans le Wisconsin / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
AmériquesScott Walker, célèbre pour ses attaques contre les droits syndicaux, a été reconduit à la tête de cet Etat du Middle West des Etats-Unis lors d'un scrutin qui faisait figure de test à cinq mois de la présidentielle entre Barack Obama et Mitt Romney.

Dans l'optique de la présidentielle du 6 novembre face à Barack Obama, Mitt Romney, le candidat républicain, étiqueté "modéré", doit-il faire campagne au centre pour convaincre les indépendants ou alors à droite pour coller avec le virage effectué par son parti depuis trois ans sous l'impulsion de la mouvance du Tea Party ? De cette réponse dépendra en partie la lutte contre le président sortant.
 
Mardi, un élément est venu renforcer les partisans d'une campagne "droitière" : alors que Mitt Romney, désormais sans concurrent (même si ses adversaires figurent toujours sur les bulletins de vote) remportait sans souci cinq nouvelles primaires (voir notre infographie : "Primaires républicaines : les résultats"), Scott Walker, le gouverneur républicain du Wisconsin, remettait son siège en jeu après que ses opposants ont obtenu suffisamment de signature pour lancer la procédure dite de "recall", qui permet de destituer un gouverneur avant la fin officielle de son mandat.

Manifestations de masse
 
Ce nouveau scrutin était donc perçu comme un test-national en raison de la personnalité de Scott Walker et de sa politique, basée en grande partie sur les thématiques du Tea Party, notamment la réduction des impôts et la baisse des prestations sociales. Il a en effet fait adopter en 2011 des mesures réduisant fortement le pouvoir des syndicats de la fonction publique et s'en prenant aux retraites et à l'assurance santé des fonctionnaires. Les manifestations de masse qui ont suivi ont fortement polarisé le Wisconsin.
 
Résultat : Scott Walker a été reconduit face à Tom Barrett, son adversaire démocrate, maire de Milwaukee, la plus grande ville du Wisconsin, avec environ 53% des voix.  Assuré de devenir un héros du parti de l'éléphant après ce succès, Scott Walker a tenu un discours triomphal. "Ce soir, nous disons au Wisconsin, nous disons à notre pays et nous disons aux gens à travers le monde que les électeurs veulent vraiment des responsables qui agissent et prennent les décisions difficiles", a-t-il lancé.

Romney surfe
 
Mitt Romney n'a pas tardé à rebondir sur la victoire.  "Les résultats vont résonner au delà des frontières du Wisconsin. Le gouverneur Walker a montré que les citoyens et les contribuables peuvent se défendre et gagner face aux dépenses publiques incontrôlées imposées par les leaders syndicaux", explique le candidat du parti de l'éléphant.

L'équipe de Barack Obama, qui s'était contenté d'un simple message sur Twitter pour soutenir  Tom Barrett, a répliqué en soulignant que le scrutin était aussi un message de la part de centaines de milliers d'électeurs qui se sont élevées contre "la politique des divisions".

Commenter cet article

  • leclopee : Et bien en France il serait "brûlé" en place publique pour hérésie , c'est une image bien entendu .

    Le 06/06/2012 à 16h11
  • abcgrandet : Enfin un commentaire et une personne lucide !!!

    Le 06/06/2012 à 12h20
      Nous suivre :
      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      logAudience