En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Corée du Nord : l'arrêt des installations nucléaires confirmé


le 18 juillet 2007 à 10h05
Temps de lecture
3min
TF1-LCI

Crédits : TF1-LCI

A lire aussi
AsieL'agence internationale de l'Energie atomique l'a confirmé : les cinq centrales nucléaires sont bien fermées. Les négociations ont repris mercredi à Pékin. La Corée du Nord s'est déclarée prête à désactiver toutes ses  installations nucléaires avant la fin de l'année, selon la Corée du Sud.

L'Agence internationale de l'Energie atomique a confirmé mercredi la fermeture des cinq installations nucléaires de la Corée du Nord : "Oui, nous avons désormais vérifié que les cinq installations nucléaires ont été fermées", a déclaré Mohamed ElBaradeï, directeur général de l'AIEA, qui s'exprimait devant la presse à Kuala Lumpur.
 
Les experts de l'AIEA avaient déjà confirmé la fermeture du réacteur de Yongbyon, pièce maîtresse du programme nord-coréen qui fournissait au régime de Kim Jong-il le plutonium nécessaire à la fabrication d'armes nucléaires. En février dernier, les deux Corées, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie avaient abouti à un accord aux termes duquel Pyongyang s'engageait à fermer ses installations nucléaires en échange d'une aide énergétique.
 
La troisième phase de démantèlement en préparation
 
Les six pays se retrouvent mercredi et jeudi à Pékin pour continuer les négociations et avancer sur la troisième phase du démantèlement nucléaire nord coréen. L'objectif du négociateur américain Christopher Hill est notamment de parvenir à la définition d'un calendrier permettant d'achever cette deuxième phase d'ici la fin de l'année. Cette phase, en cours d'achèvement, consiste pour la Corée du Nord à arrêter définitivement le réacteur de Yongbyon et à déclarer l'ensemble de ses activités nucléaires. Dans une troisième phase, la Corée du Nord devrait remettre ses matériaux fissiles et les autres éléments du volet militaire de son programme nucléaire. Mercredi, la Corée du Nord s'est déclarée prête à désactiver toutes ses  installations nucléaires avant la fin de l'année.
 
Le régime nord-coréen avait expulsé les experts de l'AIEA fin 2002, puis s'était retiré du Traité de non-prolifération. Il a procédé en octobre à son premier essai nucléaire, ce qui a accéléré une reprise des pourparlers sur le démantèlement de son programme.

D'après agence

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Ces pandas ne veulent vraiment pas prendre leurs médicaments

      Ces pandas ne veulent vraiment pas prendre leurs médicaments

      logAudience