En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Carrefour de nouveau visé par les manifestants chinois


le 21 avril 2008 à 07h12
Temps de lecture
4min
[Expiré] [Expiré] Carrefour Chine Manifestation

Crédits : AFP

À lire aussi
AsieNeuf villes du pays ont connu lundi des manifestations visant le distributeur français. A Paris, la direction de Carrefour ne fait pas de commentaire.

Les manifestations anti-occidentales se succèdent en Chine, alors que la contre-offensive médiatique s'intensifie après l'écho reçu à l'étranger par les émeutes au Tibet. Principales cibles : CNN, la chaîne américaine étant accusée de véhiculer des propos anti-chinois... et des marques françaises comme Carrefour, accusées de financer les opposants tibétains. Le distributeur a particulièrement pâti lundi de ces marques de colère, alors que de nouvelles manifestations anti-françaises ont eu lieu dans neuf villes moyennes du pays, réunissant plusieurs milliers de personnes devant ses magasins. La plus importante a eu lieu à Zhengzhou, capitale de la province centrale du Henan, lundi en fin d'après-midi, contraignant le distributeur français à fermer son magasin. A Paris, Carrefour n'a pas souhaité réagir à ces nouvelles manifestations.

Alors que nombre d'entreprises françaises en contact avec la Chine redoutent de faire les frais de ce mauvais climat, Nicolas Sarkozy doit adresser cette semaine aux dirigeants chinois deux messages. L'un sera porté par l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, l'autre par le conseiller diplomatique du chef de l'Etat, Jean-David Levitte. Le déplacement du premier, qui se rend fréquemment en Chine depuis vingt ans, était prévu de longue date. Mais il sera l'occasion pour Jean-Pierre Raffarin, qui part mercredi pour Pékin, de porter aux dirigeants chinois une lettre du président. Il doit avoir un tête à tête jeudi avec le Premier ministre Wen Jiabao et transmettra aussi une lettre de l'ancien président Jacques Chirac, dont il fut le chef de gouvernement et qui devait se rendre à Shanghai dans le cadre de sa fondation pour le dialogue des cultures, avant d'en être empêché par une intervention chirurgicale. Quant à Jean-David levitte, il sera en Chine le week-end prochain, lui aussi porteur d'un message présidentiel.

"Il est compréhensible que le peuple chinois ait été blessé"

Autre haut représentant français en visite en Chine, où il est présent jusqu'à la fin de cette semaine, Christian Poncelet, le président du Sénat, remettra au chef de l'Etat chinois Hu Jintao un message de Nicolas Sarkozy, dans lequel ce dernier souligne l'importance qu'il attache "au partenariat stratégique" entre les deux pays. D'ores et déjà, Christian Poncelet a rencontré lundi Jin Jing, la jeune Chinoise handicapée porteuse de la torche olympique à Paris, qui avait subi des attaques d'opposants tibétains lors de son parcours dans la capitale française. Il lui a remis une lettre de Nicolas Sarkozy.

Jin Jing, originaire de Shanghai, est célébrée comme une héroïne par les médias chinois pour avoir protégé la torche face aux manifestants. "Je veux vous dire que j'ai été choqué par les attaques dont vous avez été l'objet le 7 avril à Paris et, pour le courage que vous avez montré, j'ai un profond respect envers vous et le peuple dont vous venez", écrit Nicolas Sarkozy dans la lettre remise par le président du Sénat. Une missive où il ajoute : "Il est compréhensible que le peuple chinois ait été blessé et je condamne fermement" ces actions.

Alors que le parcours mouvementé de la flamme olympique à Paris, mais aussi les menaces de bouder la cérémonie d'ouverture des JO, expliquent le sérieux coup de froid entre la France et la Chine, Nicolas Sarkozy avait, vendredi, renouvelé son appel "à la reprise du dialogue entre les représentants du dalaï lama et les autorités chinoises", lors d'un entretien à l'Elysée avec Zhao Jinjun, représentant spécial de Hu Jintao, président de la République Populaire de Chine. Le communiqué publié à l'issue de cet entretien avait simplement indiqué : "Il a été convenu que les échanges entre la France et la Chine se poursuivraient ces prochains jours dans le cadre du partenariat stratégique franco-chinois, que les deux parties entendent continuer à approfondir".

D'après agence

Commenter cet article

  • Yttab : Taxons les produits chinois etles produits delocalisés pour combler le deficit de la France .Produits chinois egal plus de pollution, droits de l'homme bafoués , j'en passe et des meilleurs. ras le bol de cette dictature

    Le 22/04/2008 à 14h56
  • Rebel : Mr delanoê et ses "amis" n'ont aucune reflexion sur la portée de leurs actes "le daïla Lama citoyen d'honneur":que d'opportunisme..... Quelle honte tous ses politicards et consorts qui profitent d'un tel évenement que sont les Jeux Olympiques pour saboter une manifestation mondiale sportive et non politique

    Le 22/04/2008 à 14h16
  • Jamaispublié : Quand je lis cet article, j'ai l'impression de revern ou de cauchemarder,dixit " le peuple chinois a été insulté", a quand un dixit : " le peuple tibetain est maltraité,assassiné, réduit a néant."

    Le 22/04/2008 à 12h01
  • Debain : Qu on fasse idem en france et que l on commence par boycotter tous leurs produits on a pas de lecon a recevoir de ces gens la -

    Le 22/04/2008 à 10h31
  • Jeff : Pourquoi Jin Jing portait elle la torche en France ? Pour Carrefour,c'est pas grave,ca fera des chomeurs Chinois en plus.Et puis au prix ou coutent les produits importes chez Carrefour Shanghai, autant aller chez e-mart (americains),il y a plus de choix,c'est plus propres et il y a moins de Chinois donc moins d'incivilites aux caisses,moins de gens qui crachent par terre et moins de brouhaha.

    Le 22/04/2008 à 07h16
      Nous suivre :
      PSG-Barça : Jay-Z, Beyoncé et ... Sarkozy ensemble dans les tribunes

      PSG-Barça : Jay-Z, Beyoncé et ... Sarkozy ensemble dans les tribunes

      logAudience