En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Tsunami: Hawaï touchée, les Amériques en alerte

Edité par
le 11 mars 2011 à 09h13 , mis à jour le 11 mars 2011 à 17h07.
Temps de lecture
4min
À lire aussi
AsieUne alerte au tsunami a été émise vendredi pour pratiquement toutes les côtes du Pacifique. Mais certaines zones ont été épargnées. L'Indonésie a été peu touchée et les vagues atteignent désormais Hawaï.

L'Indonésie peu touchée
Le tsunami ayant frappé le Japon est arrivé vendredi soir sur les côtes de l'Indonésie sous la forme de vagues de seulement dix centimètres qui n'ont provoqué aucun dégât, ont annoncé les autorités. "Le tsunami provoqué par le séisme au Japon est arrivé dans le nord de Sulawesi (Célèbes) et aux Moluques", sur les bords du Pacifique. Peu après, les autorités ont levé l'alerte au tsunami. A la suite de cette alerte, de nombreux habitants des régions côtières de la Papouasie, des Moluques et du nord de Sulawesi s'étaient réfugiés à l'intérieur des terres et sur les hauteurs.

Le Tsunami arrive à Hawaï
Les premières vagues du tsunami ont frappé Hawaii. Le centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique a précisé que de premières vagues avaient été vues vers 3h24 (13H24 à Paris) à Waianae, peu avant leur arrivée à Waikiki, la plage d'Honolulu, la capitale de l'archipel. Les habitants et touristes des zones côtières de l'île américaine située près du niveau de la mer avaient été évacués, les aéoports ont été fermés.

Les premières vagues, de faible intensité, avaient atteint plus tôt dans la matinée deux îles russes des Kouriles, où près de 11.000 personnes ont été évacuées. Une première vague, d'un mètre de hauteur, a atteint l'île de Shikotan, et une autre, de 95 centimètres, l'île de Kunashiri. "Aucun dégât n'a été rapporté pour l'instant", a déclaré Gerard Fryer, du Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique. "Cela ne va pas être un événement très destructeur", a-t-il assuré. La chaîne de télévision locale "Hawaii news now" évoque aussi des "vagues sur les plages et dans les canaux" qui "n'ont pas causé de dégâts".

Alertes en pagaille
Une grande partie du monde est concernée. L'alerte au tsunami a été émise pour pratiquement toutes les côtes du Pacifique, à la suite du très fort séisme survenu vendredi au large du nord-est du Japon. Mais plusieurs zones ont finalement été épargnées et les alertes ont ete levées, notamment en Australie, en Nouvelle-Zélande et à Taïwan.

L'Amérique du Sud et les Etats-Unis attendent leur tour
La plupart des pays d'Amérique latine riverains du Pacifique ont aussi émis des avis d'alerte. La Colombie, autre pays ayant des côtes sur le Pacifique, a constaté une hausse de cinquante centimètres du niveau de la mer dans ces régions, mais aucun ordre d'évacuation n'a été émis. Au Chili, l'île de Pâques, peuplée d'environ 4.000 habitants et située à plus de 3.500 km à l'ouest du littoral, pourrait être le premier territoire du pays touché. En Equateur, où l'état d'exception a été décrété, l'évacuation des zones côtières a été ordonnée. En Amérique centrale, le Costa Rica et le Honduras ont émis un avis d'alerte au tsunami pour leur façade Pacifique. L'état d'alerte rouge décrété au Honduras implique la mobilisation des organismes de secours en vue d'une évacuation de milliers de personnes. Plus au nord, au Mexique, la première grosse vague devait atteindre en début de soirée. Le Mexique a aussi été mis en alerte sur sa côté Pacifique, en prévision de l'arrivée d'une vague d'un ou deux mètres. Des ordres d'évacuation ont par ailleurs été lancés aux  îles Mariannes à Guam. Aux Etats-Unis, l'Alaska risque d'être fortement touchée, alors qu'en Californie, des mesures de prudence ont été annoncées, comme rester éloigner des côtés au cours de la journée. Les plus grosses vagues de deux mètres sont attendues entre San Francisco et Seattle. Enfin, le territoire américain de Guam, au milieu du Pacifique, a émis une alerte au tsunami et évacué ses zones côtières.

La Polynésie française, Wallis et Futuna et la Nouvelle-Calédonie sont aussi concernées. Toute les informations concernant ces secteurs en cliquant ici.

Séisme ressenti à Pékin
Le séisme a été ressenti jusqu'à Pékin, à 2.500 kilomètres à l'Ouest, et a poussé les autorités des localités de l'Est de la Chine à appeler les résidents à s'éloigner des côtes en soirée, en prévision d'un faible tsunami. A Pékin, des employés travaillant dans des tours de bureaux ont rapporté sur des sites de conversation en ligne avoir ressenti la secousse, mais il n'a pas été fait état de blessés.

Commenter cet article

  • grospif27 : Appelez le et lui pourra vous répondre !

    Le 11/03/2011 à 21h07
  • pol0 : Non, l'indonésie protège l'australie.

    Le 11/03/2011 à 20h20
  • fcchambly : Condoleances aux concernés la nature reprend ca place soyons prudents

    Le 11/03/2011 à 19h05
  • lilbug : Je reside a San Francisco et pour l'instant aucun incident sur la cote ouest. Region du Pacific Nord ouest comprise. Donc pas d'incidents sur la region de Seattle. Nous sommes tjs en etat de surveillance. qui je pense restera en effet toute la journee. Il est actuellement 9h du matin ici. J'espere que ces nouvelles vous rassurerons...

    Le 11/03/2011 à 18h01
  • roudore : Oui vous avez bien raison et tres grosses pensees a ce peuple

    Le 11/03/2011 à 17h35
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience