ARCHIVES
DOSSIER : Guerre en Afghanistan

Afghanistan : l'armée américaine encore éclaboussée par ses GI's


le 18 avril 2012 à 16h26 , mis à jour le 18 avril 2012 à 22h15.
Temps de lecture
3min
Capture d'écran du site du Los Angeles Times, le 18/4/12, vers 14h, heure française

Capture d'écran du site du Los Angeles Times, le 18/4/12, vers 14h, heure française / Crédits : latimes.com

À lire aussi
AsieLe Los Angeles Times a diffusé mercredi une série de clichés pris en 2010 et montrant des soldats américains se faisant photographier, tout sourire, aux côtés de cadavres d'insurgés.

Après les tortures à la prison de Bagram, après les photos de soldats urinant sur des cadavres, après l'incinération de corans, après l'assassinat de villageois par le sergent Robert Bales, voici une nouvelle affaire impliquant des militaires américains mobilisés en Afghanistan.
 
Il s'agit en fait à nouveau de photographies, diffusées mercredi par le Los Angeles Times. Le grand quotidien californien a publié au total 18 clichés, fournis par un soldat américain, qui a évidemment préféré gardé l'anonymat. Ce dernier explique sa démarche par une volonté d'alerter "sur les risques engendrés par un manque d'encadrement et de discipline" à l'intérieur de l'armée.

On y voit des soldats de la 82e division aéroportée se faisant  photographier avec des restes de kamikazes dans la province de Kaboul. En février 2010, dépêchés pour relever les empreintes digitales et tenter de prendre l'empreinte rétinienne d'un insurgé qui s'était fait exploser, ils ont posé, tout sourire, à côté de jambes déchiquetées, tenues par un fil comme un trophée. Quelques mois plus tard, une photo montre des paras de la même section posant en tenant la main d'un cadavre, majeur levé.

Enquête
 
Quelques minutes avant la mise à jour du site internet du Los Angeles Times, le ministre américain de la Défense, Leon Panetta, a "fermement" condamné la conduite de ses hommes. "Ces images ne représentent en rien les valeurs ou le professionnalisme de la vaste majorité des troupes américaines qui servent aujourd'hui en Afghanistan", déplore-t-il. "Une enquête qui pourrait déboucher sur des poursuites disciplinaires est en cours. Les soldats impliqués dans cette conduite inhumaine devront en répondre devant la justice militaire américaine", assure-t-il, tout en se disant  aussi "déçu" par la décision du Los Angeles Times de rendre ces images publiques.  "Le danger est que ces images soient utilisées par l'ennemi pour provoquer des violences contre les soldats américains et afghans", explique-t-il.
 
Cette nouvelle affaire tombe au plus mal pour les Etats-Unis alors que l'Otan étudie les modalités d'un retrait anticipé par rapport au calendrier initial fixé à fin 2014.

Commenter cet article

  • trajan13 : Ce sont les forces US qui ont commencé par ne pas respecter les droits de la guerre, il ne s'agit que d'une riposte légitime de la part des insurgés.

    Le 19/04/2012 à 12h24
  • trajan13 : Si nous sommes pareil qu'eux pourquoi faire la guerre?

    Le 19/04/2012 à 12h23
  • ic1980 : Même si je ne partage pas leur cause, ces hommes sont des combattants rejoints par une part croissante de la population. Les dérives par ailleurs compréhensibles des soldats occidentaux ne feront qu'attiser les haines et augmenter le niveau de violence. Il nous faut partir de ce piège au plus vite

    Le 19/04/2012 à 08h39
  • jacksonienne : Donc si je comprends bien, ils ne doivent pas être punis, on doit aussi leur décerné une médaille?? relisez vous!!!

    Le 19/04/2012 à 02h12
  • did004785 : La guerre c'est très sale, la guerre propre n'existe pas. Depuis la nuit des temps les guerres ne sont qu'une successions d'actes horrible. La seule façon d'éviter ces comportements c'est d'éviter les guerres.

    Le 19/04/2012 à 00h46
      Nous suivre :

      Ségolène Royal : "Ce ne sont pas les autres qui vont décider à ma place"

      logAudience