En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Avalanche au Népal : fin aux recherches pour retrouver les trois disparus


le 27 septembre 2012 à 14h41 , mis à jour le 27 septembre 2012 à 19h27.
Temps de lecture
3min
Népal : la plupart des victimes de l'avalanche sont françaises

Des Français figurent en majorité dans le groupe d'au moins neuf alpinistes qui ont été tués dans une avalanche survenue samedi alors qu'ils étaient sur le point d'atteindre le sommet du mont Manaslu (8.156 mètres), au Népal. / Crédits : LCI

À lire aussi
AsieOutre les deux Français et le Canadien disparus, l'avalanche, qui s'est produite dimanche à l'aube près du sommet du Manaslu a fait huit morts, dont quatre Français, dont les corps devraient être rapatriés dans les prochains jours.

Le Népal a annoncé jeudi soir l'arrêt des recherches pour retrouver les deux Français et le Canadien portés disparus après l'avalanche meurtrière qui s'est abattue sur un camp d'alpinistes occidentaux dimanche, présumant qu'ils étaient morts. Huit alpinistes, dont quatre Français, avaient été retrouvés morts dimanche. (Lire notre article : Avalanche au Népal : des Français parmi les victimes).

Le rapatriement des corps des quatre alpinistes français devrait avoir lieu dans les prochains jours, selon des sources concordantes. Des familles des victimes doivent se déplacer dans les prochains jours à Katmandou avec l'aide de l'ambassade de France et être accueillies par l'ambassadeur de France, a indiqué une source proche du dossier.

L'avalanche, qui s'est produite dimanche à l'aube près du sommet du Manaslu, qui culmine à 8.156 mètres, a fait huit morts, dont quatre Français, un guide de montagne népalais, un Espagnol, un Allemand et un Italien. "Nous avons arrêté les opérations de recherche. Cinq sherpas étaient impliqués dans les opérations. Mais en dépit de tous leurs efforts, ils n'ont pu les trouver", a déclaré à l'AFP le chef de la police locale, Basanta Bahadur Kunwar.

Des guides européens continuent les recherches  
 
"Ils sont présumés morts mais l'ambassade de France nous a dit que des recherches privées pourraient se poursuivre", a ajouté M. Kunwar. L'ambassade de France à Katmandou n'était pas joignable dans l'immédiat pour commentaire. 
  
Le syndicat français des guides de montagne a annoncé mardi que des alpinistes européens poursuivaient de leur côté les recherches. "Des guides européens qui connaissaient les disparus veulent profiter de leur présence sur place pour se donner une chance supplémentaire de trouver quelque chose", a déclaré à l'AFP Denis Crabières, président du syndicat des guides de montagne.
 
Mais la police craint que les alpinistes aient été emportés et gisent dans une crevasse, suggérant que leurs corps pourraient ne jamais être retrouvés. Les experts estiment que des alpinistes ensevelis sous une avalanche n'ont que vingt minutes d'espérance de vie avant de mourir d'asphyxie ou d'hypothermie.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience