En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Corée du Nord : Kim Jong-un relance un réacteur nucléaire

Edité par
le 02 avril 2013 à 07h36 , mis à jour le 02 avril 2013 à 14h00.
Temps de lecture
3min
Kim Jong-un, le 3/2/13

Kim Jong-un, le 3/2/13 / Crédits : AFP PHOTO / KCNA VIA KNS

A lire aussi
AsieAlors que la tension est toujours à son maximum dans la péninsule coréenne, le président nord-coréen souligne que l'arme atomique est une "garantie de la souveraineté" de son pays. Il a également ordonné la remise en marche de tous ses sites nucléaires.

"Notre puissance nucléaire est une force de dissuasion fiable et une garantie pour la préservation de notre souveraineté". Dans un discours prononcé dimanche -mais rendu public uniquement ce mardi- devant le comité central du Parti des travailleurs de Corée, Kim Jong-un a rappelé que la Corée du Nord disposait de l'arme nucléaire.
 
Cette allocution est un message clair et net envers les Etats-Unis alors que le président nord-coréen multiplie à nouveau les provocations verbales -non suivies d'effet concret sur le terrain pour l'instant- depuis la semaine dernière. Dans son intervention, Kim Jong-un accuse également les Etats-Unis d'entraîner son pays dans une course aux armements afin d'entraver son développement économique.
 
Traduction immédiate de ce discours : le pays va remettre en marche toutes ses installations nucléaires, y compris le réacteur de Yongbyon, fermé depuis 2007. L'agence officielle KCNA indique que ses sites seront utilisés à la fois pour les besoins en électricité du pays et pour une utilisation militaire.

La Chine et l'ONU critiquent

Après cette annonce, la Chine, seule véritable alliée de la Corée du Nord, a exprimé ses regrets.  "Nous appelons toutes les parties concernées à garder leur calme et à faire preuve de retenue", explique le ministère chinois des Affaires étrangères.

De son côté, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, estime que la crise est "déjà allée trop loin". "Les menaces nucléaires ne sont pas un jeu. Il est de mon devoir d'empêcher la guerre et de rechercher la paix", martèle-t-il.

A lire aussi : Pourquoi la Corée du Nord multiplie les provocations

Commenter cet article

  • massuu : @agatsu73 celle qui sont citer dans l'article je vous invite a relire l'article , ils ont des centrales et autres cible stratégique. je tiens peut être le même discours il vous semble mais je ne tiens pas le destin de millions de personnes entre mes mains ; et si ça aurais été le cas au grand jamais il n'y aurais de telles choses.

    Le 03/04/2013 à 16h22
  • agatsu73 : De quelles installations parlez-vous ? Je m'interroge parce que vous tenez à peu près le même discours que Kim Jong-un !!!

    Le 02/04/2013 à 18h13
  • massuu : Une bonne frappe sur leur installation nucléaire et tant pis pour l'écologie on est plus a ça prêt , ou alors on regarde la folie continuer de sévir et tenons nous la main .

    Le 02/04/2013 à 15h09
      Nous suivre :
      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      logAudience