En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Décès de Sun Myung Moon,fondateur de la secte Moon


le 02 septembre 2012 à 21h42 , mis à jour le 03 septembre 2012 à 09h25.
Temps de lecture
2min
À lire aussi
AsieSun Myung Moon, fondateur de l'Eglise de l'Unification, plus connue sous le nom de secte Moon, est mort en Corée du Sud à l'âge de 92 ans, a annoncé dimanche l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Le milliardaire sud-coréen avait été hospitalisé il y a plus de deux semaines pour des complications consécutives à une pneumonie. L'Eglise de l'Unification avait annoncé vendredi, en citant ses médecins, que Sun Myung Moon était entré dans "une phase irréversible".

L'homme, né le 25 février 1920 dans le nord de la Corée sous occupation japonaise, était réputé pour l'organisation de cérémonies de bénédiction nuptiale rassemblant parfois des milliers de couples dans des stades. Jusqu'à récemment, le révérend Moonmenait une vie très active, présidant notamment en mars une cérémonie de mariage collective de 2.500 couples. En juillet, il avait célébré un office religieux devant plus de 15.000 fidèles. Il avait toutefois confié la gestion quotidienne de son église, dont le siège se trouve dans la capitale sud-coréenne, à l'un de ses fils. Un autre fils s'est vu confier la direction du Tongil Group, un conglomérat ayant des intérêts dans le BTP, des stations balnéaires, des agences de voyage ainsi qu'un journal.

L'organisation religieuse qu'il avait fondée en 1954 est l'une des plus controversées au monde et est considérée comme une secte dans de nombreux pays. Ses ramifications dans le monde des affaires vont du secteur de la construction à l'éducation et les médias en passant par l'alimentaire et l'ingénierie.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience