En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Eruption volcanique au Japon : le bilan pourrait dépasser 60 morts

Edité par avec
le 03 octobre 2014 à 09h23 , mis à jour le 03 octobre 2014 à 09h32.
Temps de lecture
3min
Des randonneurs bloqués par le volcan Ontake en éruption dans le centre du Japon le 27 septembre 2014

Des randonneurs bloqués par le volcan Ontake en éruption dans le centre du Japon le 27 septembre 2014 / Crédits : TF1-LCI

A lire aussi
Asie Un total de 16 personnes, probablement piégées dans l'éruption volcanique du mont Ontake au centre du Japon, demeurent introuvables six jours plus tard, et les recherches sont impossibles vendredi à cause d'une météo défavorable. Ces disparus s'ajoutent aux 47 morts dont les corps avaient précédemment été retrouvés et identifiés.

La castrophe du Mont Ontake sera bien la pire de ce type au Japon depuis l'après-guerre. 16 personnes n'ont toujours pas été retrouvées six jours après l'éruption de ce volcan situé dans le centre du pays.  Ces 16 disparus s'ajoutent aux 47 morts dont les corps avaient précédemment été retrouvés et identifiés, ont précisé les autorités préfectorales. Ce vendredi, les recherches sont impossibles à cause d'une météo défavorable.

Des voitures, laissées à l'abandon depuis près d'une semaine ont été repérées sur les parkings proches des accès au volcan. "Il est possible que le nombre de disparus varie par la suite, en fonction  des informations que nous recevrons", a déclaré un responsable préfectoral lors  d'une conférence de presse vendredi matin. Les noms des 16 personnes sont connus des autorités, mais ils ne seront pas rendus publics.

Après sept ans de sommeil, le Mont Ontake, qui culmine à 3.067 mètres dans le centre du Japon, est entré en éruption samedi dernier à la mi-journée projetant dans l'air des cendres et des pierres. L'éruption soudaine a piégé de nombreux randonneurs. 

"On ne pouvait ni respirer ni ouvrir les yeux"

Cet épisode rarissime, le premier important depuis 35 ans pour ce volcan, a surpris près de 300 marcheurs et touristes en ce début d'automne particulièrement favorable à la randonnée. La plupart ont fui, pris par la panique, se couvrant la tête et le visage pour ne pas suffoquer, selon des témoignages et vidéos amateurs. Mais plusieurs dizaines n'ont pas pu redescendre et ont passé la nuit dans des refuges.

Parmi eux, un groupe de 25 personnes, dont un écolier, ont raconté leur angoisse. "Les gens paniquaient", a relaté un homme à la chaîne publique NHK, la figure noircie par les cendres. "Sincèrement, je suis heureux d'avoir pu revenir en vie". "On ne pouvait ni respirer ni ouvrir les yeux", "des roches volcaniques tombaient comme de la grêle", a raconté un autre (voir la vidéo en haut de cet article).

Le mont Ontake ne s'était pas réveillé de façon aussi vive depuis 1979, lorsque le volcan avait craché plus de 200.000 tonnes de cendres, selon les médias locaux. Une éruption de moindre ampleur a aussi eu lieu en 1991 et ce volcan est aussi responsable de plusieurs séismes en 2007.

Voir les images impressionnantes de l'éruption soudaine du volcan :


 

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Découvrez le pogostick ou quand l'homme se transforme en kangourou

      logAudience