En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Japon : 5000 "naufragés de la boue" inaccessibles après les pluies


le 15 juillet 2012 à 11h40 , mis à jour le 15 juillet 2012 à 15h07.
Temps de lecture
3min
Japon : les dégâts des pluies torrentielles dans la préfecture de Fukuoka (15 juillet 2012)

Japon : les dégâts des pluies torrentielles dans la préfecture de Fukuoka (15 juillet 2012) / Crédits : AFP / JIJI PRESS

À lire aussi
AsiePlus de 5000 personnes restent isolées ce dimanche dans le sud-ouest du Japon, en raison de glissements de terrain causés par des pluies torrentielles qui ont fait au moins 24 morts, et alors que de nouvelles pluies sont à craindre.

Un ballet d'hélicoptères militaires pour acheminer de la nourritude, de l'eau et des médicaments aux sinistrés, voire pour évacuer vers des hôpitaux les villageois les plus âgés et les malades : les télévisions japonaises diffusent en boucle les dégâts des pluies torrentielles dans le sud-ouest du Japon. NHK, la télévision publique, montrait notamment dimanche matin des bulldozers déblayant les rues, soulevant des arbres tombés et des débris divers, tandis que les habitants retiraient, à l'aide de pelles, la boue qui a envahi leurs maisons.

Plus de 5000 personnes restent isolées après ces intempéries qui ont fait au moins 24 morts, alors que de nouvelles pluies sont à craindre. Parmi les plus touchés, les habitants des zones montagneuses de Yame, dans le nord de Kyushu, la grande île du sud de l'archipel. Les routes menant à leurs villages ont été rendues impraticables par des glissements de terrain et des chutes d'arbres. L'approvisionnement en eau a également été coupé.

"On a passé un pic"

"Nous allons continuer d'envoyer des rations de survie aux habitants car nous ne savons toujours pas à partir de quand nous pourrons nous rendre sur place", a déclaré Kayo Shinohara, porte-parole de la ville de Yame. Les équipes de déblaiement ont repris leurs opérations dimanche matin sur l'ensemble des endroits touchés par les pluies, pendant que les autorités levaient l'appel à l'évacuation adressé la veille à quelque 400.000 personnes.

Si les conditions météo étaient plus calmes dimanche matin, 3600 personnes sont toujours appelées à évacuer des zones les plus menacées ; et l'agence météorologique du Japon a mis en garde contre de nouveaux glissements de terrain et des inondations attendues. "On a passé un pic de pluies violentes sur le nord de Kyushu, mais il est à craindre de nouvelles pluies et orages sur le nord de Kyushu, en raison de l'humidité et de la chaleur de l'air qui s'approche d'un front de pluies", a ajouté l'agence, qui demande de ne pas relâcher la vigilance. Il est tombé 81,7 cm de précipitations sur la ville d'Aso, au pied d'un volcan, où des coulées de boue ont enseveli 17 maisons jeudi, avec un bilan de 18 morts et quatre disparus.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Bayonne : c'est parti pour cinq jours de fête

      Bayonne : c'est parti pour cinq jours de fête

      logAudience