En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Japon: pertes abyssales chez Tepco, le patron congédié

Edité par
le 20 mai 2011 à 10h04 , mis à jour le 20 mai 2011 à 10h38.
Temps de lecture
3min
Japon: un des réacteurs de Fukushima fissuré

Une fissure sur une structure en béton du réacteur n°2 a été détectée samedi alors que le Premier ministre japonais est pour la première fois dans la région du nord-est dévastée le 11 mars par un puissant séisme suivi d'un tsunami dévastateur. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
AsieLa compagnie d'électricité japonaise qui espérait faire des bénéfices en 2011 se retrouve avec un déficit de plus de 10 milliards d'euros sur les bras. Son patron limogé, Tepco a décidé de démenteler quatre réacteurs de la centrale de Fukushima.

Tepco est au fond du gouffre. La compagnie d'électricité japonaiseTokyo Electric Power a fait état vendredi d'une perte record pour l'année budgétaire. Au terme de l'exercice d'avril 2010 à mars 2011, Tepco a affiché un déficit  net de 1.247,35 milliards de yens (10,9 milliards d'euros), le pire jamais enregistré par un groupe non financier japonais. Tepco a notamment été forcé de prendre en compte de massives dépréciations d'actifs résultant de l'arrêt brutal et définitif d'au moins quatre des six réacteurs de la centrale Fukushima Daiichi (N°1), mise à mal par le terrible séisme et le tsunami géant.

Avant l'accident, Tepco espérait terminer l'année budgétaire passée en dégageant un bénéfice net de 110 milliards de yens (près d'un milliard  d'euros), une hypothèse ruinée le 11 mars par la catastrophe naturelle qui a  dévasté le nord-est du Japon et provoqué le plus grave accident nucléaire depuis celui de Tchernobyl il y a 25 ans en Ukraine. Le groupe, qui va bénéficier d'un soutien de l'Etat pour indemniser les victimes de ce désastre, est incapable de faire des prévisions financières pour  les mois à venir, la situation dans la centrale étant impossible à stabiliser  avant au moins six mois.

Par ailleurs, Tepco a annoncé que son actuel patron, Masataka Shimizu, allait quitter son poste et être remplacé par Toshio Nishizawa, une décision qui doit être confirmée lors de l'assemblée générale des actionnaires prévue  fin juin. Tepco a aussi décidé de démanteler les quatre premiers réacteurs de la centrale de Fukushima. La compagnie va en outre de suspendre la construction des réacteurs n°7 et n°8 de cette centrale en bord de mer, durement endommagée Resteront les réacteurs n°5 et n°6.
 

Commenter cet article

  • humanoide56 : Le nucléaire ne doit pas être géré par une société privée, c'est criminel !

    Le 21/05/2011 à 14h51
  • jiss : Se sont des irresponsables On ne construit pas des centrales N sur des sites hautement sysmiques !!!!! IL FAUT TROUVER DES ENERGIES PROPRES ET LIMITER LA POPULATION SINON L'HUMANITE COURT AU DESASTRE !!!!!

    Le 20/05/2011 à 22h29
  • jiss : Se sont des irresponsables !!!! On ne construit pas des centrales N sur des sites hautement sysmiques Il faut trouver des énergies propres est limiter la population sinon l'humanité disparaitra !!!!!!!!!!

    Le 20/05/2011 à 22h14
  • roudore : La mauvaise gestion n a rien a voir ! ils ne pouvaient pas prevoir que les éléments naturels se déchaineraient sur eux! c est surtout la faute a pas de chance ,ceci dit bon courage a ce pays!

    Le 20/05/2011 à 18h04
      Nous suivre :
      EXCLUSIF - Sophie Marceau trouble Patrick Bruel dans un extrait de "Tu veux ou tu veux pas"

      EXCLUSIF - Sophie Marceau trouble Patrick Bruel dans un extrait de "Tu veux ou tu veux pas"

      logAudience