ARCHIVES

L'armée pakistanaise frappée au coeur par les talibans


le 16 août 2012 à 08h06 , mis à jour le 16 août 2012 à 08h08.
Temps de lecture
3min
pakistan talibans vallée du swat

Des talibans au Pakistan / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
AsieL'une des plus importantes bases aériennes du Pakistan a été attaquée jeudi à l'aube par un groupe armé. Les combats ont duré près de trois heures. Au moins l'un des assaillants portait une veste bourrée d'explosifs.

Les talibans pakistanais ont déjà mené, ces dernières années, plusieurs attaques spectaculaires contre des bâtiments de l'armée. Les insurgés dénoncent, comme certains partis religieux conservateurs, l'alliance stratégique d'Islamabad avec les Etats-Unis, qui dirigent la force internationale de l'Otan en Afghanistan (Isaf) et y combattent les rebelles talibans afghans, alliés de leurs homologues pakistanais. Si l'attaque de jeudi matin n'a pas été revendiquée, elle rappelle ces assauts des talibans en tous points. Des  hommes armés de fusils, de grenades et de lance-roquettes s'en sont pris à l'une des plus importantes bases aériennes du pays.
 
L'attaque a débuté vers deux heures du matin, heure locale, lorsque ce commando lourdement armé a pénétré dans la base de Minhas, située dans la localité de Kamra à environ 60 km au nord-ouest d'Islamabad. L'armée pakistanaise, en annonçant dans un communiqué cet assaut sur sa base par "un groupe de terroristes", a fait état de "tirs nourris". De violentes fusillades ont opposé les assaillants et les membres des services de sécurité de la base pendant près de trois heures, faisant deux tués parmi les soldats et six parmi les agresseurs, selon la télévision. Aucune information n'a été fournie pour l'instant sur la manière dont les insurgés ont réussi à pénétrer sur la base. "Le corps d'un kamikaze qui portait une veste d'explosifs a été retrouvé près de la zone d'impact", a précisé un communiqué de la base aérienne.
 
Les forces spéciales envoyées sur place
 
Cette attaque est d'autant plus spectaculaire qu'elle a visé une base abritant plusieurs escadrons d'avions de chasse et de surveillance. C'est aussi là que se trouve le Complexe aéronautique du Pakistan, qui fabrique des Mirage pour l'armée  de l'air pakistanaise et, avec le soutien chinois, des avions de chasse JF-17. Des responsables pakistanais ont indiqué que des commandos des forces spéciales avaient dû être dépêchés pour répondre à l'attaque.
 
Avant cet assaut, la dernière attaque visant l'armée pakistanaise remontait au 9 juillet, lorsque sept personnes, dont six soldats, avaient été tués par des inconnus dans l'attaque de leur campement à une centaine de kilomètres au sud-est de la capitale pakistanaise Islamabad. En mai 2011, il avait fallu 17 heures aux forces de sécurité pour réprimer une attaque semblable de la base aérienne de Karachi et revendiquée par les talibans.
 
La base de Kamra, dans la province centrale de Pendjab, avait déjà été visée au moins deux fois ces dernières années. Le 23 octobre 2009, un attentat-suicide à la bombe avait tué six civils et deux salariés de la PAF dans un poste de contrôle en dehors de la base pendant l'heure de pointe du matin. Le 10 décembre 2007, une voiture piégée s'était encastrée dans un bus scolaire, blessant au moins cinq enfants de salariés de la base.

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Zapnet : la glace plus forte que le pont ?

      logAudience