En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'énergie nucléaire relancée au Japon malgré le traumatisme de Fukushima

Véronique Buonomano par
le 01 juillet 2012 à 16h55 , mis à jour le 01 juillet 2012 à 17h08.
Temps de lecture
3min
Japon : tous les réacteurs nucléaires à l'arrêt

C'est l'une des conséquences de l'accident de Fukushima en mars 2011, tous les réacteurs nucléaires sont désormais arrêtés au Japon. Toutes les centrales doivent être examinées, avant un éventuel redémarrage. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
AsieMalgré l'opposition de citoyens traumatisés par la catastrophe de mars 2011, la centrale d'Ohi a relancé dimanche l'un de ses réacteurs, annonçant le retour de l'énergie nucléaire sur l'archipel.

Le réacteur 3 de la centrale d'Ohi à l'ouest du Japon a été relancé dimanche malgré l'opposition de citoyens traumatisés, marquant ainsi le retour de l'énergie nucléaire sur l'archipel depuis le désastre atomique de Fukushima en mars 2011 et la fin d'une brève période sans énergie nucléaire.

La compagnie Kansai Electric Power a reçu le 16 juin l'aval des autorités locales et du Premier ministre pour remettre en service les réacteurs 3 et 4 d'Ohi. La municipalité d'Ohi, la préfecture de Fukui (province où se trouve le réacteur) et le gouvernement central ont jugé que ces réacteurs pouvaient être remis en exploitation en toute sécurité sur la foi de tests de résistance validés par les instances de contrôle, même si des sismologues ont lancé des mises en garde et que les travaux de renforcement contre les séismes et tsunamis ne seront achevés que dans trois ans.

L'énergie nucléaire : une source d'électricité cruciale

"Ma responsabilité est de protéger les citoyens", a reconnu le Premier ministre, Yoshiko Noda, promettant de "tout faire pour qu'un accident tel que celui de Fukushima ne se reproduise pas", même en cas de nouvelle catastrophe naturelle. Mais il a simultanément insisté sur le fait que "l'énergie nucléaire est une source d'électricité cruciale".

Kansai Electric Power, qui totalise 11 réacteurs, dont dix restent encore arrêtés, estime que la relance des tranches 3 puis ultérieurement 4 d'Ohi lui permettra de réduire à moins de 10% voire presque annuler le déficit de production qui aurait été de près de 15% sans eux au moment des pics estivaux. 

Des citoyens opposés au retour du nucléaire

La réactivation du réacteur 3 est le premier cas de relance réelle d'une unité atomique au Japon depuis l'accident de Fukushima provoqué par le tremblement de terre et le raz-de-marée qui ont ravagé le littoral du nord-est le 11 mars 2011. Par la suite, l'ensemble des 50 réacteurs nucléaires de l'archipel avaient été maintenus à l'arrêt et seules les unités 3 et 4 d'Ohi ont pour le moment été autorisées à reprendre du service après avoir franchi les examens techniques et obstacles politiques.

La remise en exploitation du réacteur 3 d'Ohi, en attendant le 4 dans quelques jours, met ainsi fin à près de deux mois d'absence totale d'énergie nucléaire au Japon, une situation que nombre de citoyens auraient voulu définitive. Outre une pétition qui a recueilli pour l'heure plus de 7,5 millions de signatures, ces deux derniers vendredis des dizaines de milliers de Japonais ont manifesté leur opposition aux centrales nucléaires en se rassemblant devant la résidence du Premier ministre à Tokyo. 

"Je voudrais que disparaisse un gouvernement qui place l'économie devant la sécurité des citoyens", s'est agacé à maintes reprises l'écrivain et journaliste Satoshi Kamata, meneur de l'opposition à l'usage de l'atome.

Commenter cet article

  • jijiadn : Je rajouterai: les éoliennes actuelles, c'est du vent !!!

    Le 02/07/2012 à 12h24
  • artibel : C'est juste du pragmatisme. Le nucléaire est irremplaçable. Par exemple pour atteindre la capacité des centrales nucléaires françaises, il faut 90.000 éoliennes de 275m de hauteur... quand on sait qu'une seule éolienne c'est déjà de trop au niveau de la pollution visuelle...

    Le 02/07/2012 à 11h47
  • anto1384 : J'espère sincèrement que vous ne vous souviendrez pas de vos propos si un jour on doit vider la vallée du Rhône de ses habitants.

    Le 02/07/2012 à 11h30
  • andre-victor : Est-ce comme le dit star83190, le fric qui passe avant la vie, ou la société de 2012 qui ne veut pas revenir au mode de vie de nos ancêtres d'il y a deux ou trois siècles ? En effet, l'absence d'énergie conduit à une régression du mode de vie plus qu'à un problème d'argent car les autres sources d'énergie ne sont pas illimitées...

    Le 02/07/2012 à 08h53
  • jeff30120 : Il faut y envoyer Joly pour aller fermer les Centrales Nucléaires, mais que fait-elle ?....

    Le 02/07/2012 à 07h45
      Nous suivre :
      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      logAudience