En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Pakistan : la fillette chrétienne victime d'un coup monté ?


le 02 septembre 2012 à 09h26 , mis à jour le 02 septembre 2012 à 14h35.
Temps de lecture
3min
Hafiz Mohammed Khalid Chishti, imam pakistanais qui a accusé une jeune chrétienne analphabète d'avoir brûlé des pages du Coran (24 août 2012)

Hafiz Mohammed Khalid Chishti, imam pakistanais qui a accusé une jeune chrétienne analphabète d'avoir brûlé des pages du Coran (24 août 2012) / Crédits : AFP / F. Naeem

A lire aussi
AsieLa police pakistanaise a arrêté l'imam à l'origine de la plainte contre Rimsha, cette jeune chrétienne accusée de blasphème, pour son rôle présumé dans la fabrication de fausses pièces à conviction.

Au Pakistan, le cas de Rimsha Masih, une fillette chrétienne accusée de violation de la loi sur le blasphème et arrêtée à la mi-août, mobilise les groupes de défense des droits de l'homme. Rimsha, qui habite le quartier pauvre de Mehrabad, à la périphérie d'Islamabad, est écrouée depuis plus de deux semaines pour avoir, selon des voisins, brûlé des versets du Coran, un crime passible de la prison à vie au Pakistan, voire, théoriquement, de la peine de mort. Son cas entretient la polémique sur la sévère législation qui condamne au Pakistan tout propos ou acte contre l'islam ou le prophète Mahomet. Les détracteurs de la loi jugent que sa terminologie vague encourage tous les abus et nourrit la discrimination contre les minorités religieuses.

Mais, coup de théâtre, la police pakistanaise a fait savoir dimanche qu'un imam est soupçonné d'avoir lui-même déchiré des pages du livre saint et d'avoir placé les morceaux dans un sac de la fillette contenant des papiers brûlés. Hafiz Mohammed Khalid Chishti, qui était à l'origine des accusations contre la fillette chrétienne, a été arrêté après avoir été dénoncé notamment par son assistant. Ce rebondissement survient à la veille d'une audience consacrée à l'éventuelle libération conditionnelle de la jeune fille, dont l'âge et les facultés mentales font l'objet d'informations contradictoires. Certains médias affirment que Rimsha Masih a 11 ans et qu'elle est trisomique. Un hôpital a de son côté déclaré qu'elle était âgée de 14 ans mais que ses capacités mentales étaient inférieures à son âge et qu'elle était analphabète.

Les chrétiens du Pakistan en butte aux rumeurs

Au coeur de la controverse, la fameuse loi sur le blasphème préoccupe tout particulièrement la communauté chrétienne, qui représente 4% des 180 millions de Pakistanais. Les chrétiens du Pakistan estiment que cette législation ne leur offre aucune protection. Et si beaucoup de condamnations pour blasphème contre l'islam ou le prophète Mahomet sont rejetées en appel, de nombreux Pakistanais accusés de blasphème ont été lynchés par la foule.

Les chrétiens soulignent que les dénonciations dont ils peuvent être victimes s'appuient uniquement sur des témoignages de voisinage et sont souvent liées à des règlements de compte. Ce que vient conforter, ce week-end, l'annonce de l'arrestation de l'imam à l'origine de la plainte contre Rimsha... Mais le mal est déjà fait : plusieurs centaines d'habitants chrétiens du village de Rimsah Masih ont fui leurs domiciles quand les mosquées ont commencé à dénoncer par haut-parleur les actes présumés de la jeune fille.

Car même si la justice pakistanaise n'intervient pas, les seules rumeurs peuvent être meurtrières. En 2009, une quarantaine de maisons et une église avaient été incendiées par un millier de musulmans dans la ville de Gojra, province du Pendjab, et au moins sept chrétiens avaient été brûlés vifs à la suite de rumeurs de profanation du Coran. En juillet 2010 à Faisalabad, deux frères chrétiens accusés d'avoir écrit un texte insultant envers le prophète Mahomet avaient été abattus à la sortie d'un tribunal.

Commenter cet article

  • 9-1 : Belle tête d' honnête gens

    Le 03/09/2012 à 13h27
  • honfray2012 : Et vous pariez qu'il ne le sera pas ? d'ici 2 jours il sera libéré , tant ces ultras font peur au pouvoir ! vaut mieux pas etre chrétien dans ce pays !

    Le 03/09/2012 à 00h05
  • ilesmarquises : C'est donc l'imam qui doit être poursuivi pour blasphème s'il a déchiré les pages du coran.

    Le 02/09/2012 à 22h56
  • fabrice93300 : Que des malades ces gens

    Le 02/09/2012 à 19h04
  • odile59150 : Ca fait peur !

    Le 02/09/2012 à 17h45
      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience