En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Puissant séisme ressenti à Tokyo


le 01 janvier 2012 à 07h53 , mis à jour le 08 mars 2012 à 14h32.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
AsieL'épicentre de la secousse ressenti dimanche était situé près de Torishima, une île à environ 560 km au sud de la capitale japonaise. Aucune alerte au tsunami n'a été émise.

Un puissant séisme, de magnitude 7, s'est  produit dimanche en début d'après-midi (heure locale) à Tokyo et dans sa  région, mais il a eu lieu à une grande profondeur et aucune alerte au tsunami  n'a été émise, a indiqué l'Agence météorologique japonaise. L'épicentre était situé près de Torishima, une île à environ 560 km au sud  de la capitale japonaise. La profondeur était de 370 km, selon l'agence  japonaise et de 348 km, selon l'Institut de géophysique américain (USGS).

Le séisme a fait vaciller les immeubles de Tokyo -- dont la plupart sont  construits selon des normes antisismiques très strictes --, mais il n'a pas  interrompu la finale du tournoi de football de la Coupe de l'empereur, dans le  stade national de la capitale. Il n'y a pas eu de victimes, selon les premières informations. Les trains et les avions au départ ou à l'arrivée de la capitale n'ont pas  été affectés par la secousse. A Disneyland Tokyo, certaines attractions se sont arrêtées automatiquement,  mais les activités ont très vite repris, a indiqué un porte-parole du parc.

Le 11 mars, un tremblement de terre de magnitude 9 avait provoqué un  gigantesque raz de marée dans le nord-est du Japon. En déferlant sur les côtes,  il avait tout détruit sur son passage, déclenchant une série d'avaries à la  centrale atomique Fukushima Daiichi, provoquant le plus grave accident  nucléaire depuis Tchernobyl (Ukraine) en 1986. Quelque 20.000 personnes sont mortes ont ou été portées disparues dans la catastrophe. Dans son message de Nouvel An, l'empereur Akihito a déclaré: "notre pays traverse des temps difficiles à cause du tremblement de terre et d'autres facteurs".  "Mais j'espère que les coeurs des gens seront toujours avec ceux qui ont souffert et que tous continueront de travailler ensemble pour construire des lendemains meilleurs", a-t-il ajouté.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      "Il n'y a plus rien" : l'émotion d'un proche de victimes sur les lieux du crash

      "Il n'y a plus rien" : l'émotion d'un proche de victimes sur les lieux du crash

      logAudience