En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un médecin chinois accuse la France de dopage massif


le 28 juillet 2012 à 15h16 , mis à jour le 28 juillet 2012 à 15h21.
Temps de lecture
3min
Une piqure

Une piqure / Crédits : LCI

A lire aussi
AsieUn médecin chinois accusé d'être au coeur d'un système de dopage organisé par l'Etat dans les années 1980 et 1990 a défendu son action samedi, affirmant notamment que les Etats-Unis, la Russie et la France faisaient de même.

Dans un entretien au quotidien australien Sydney Morning Herald, Chen Zhanghao, principal responsable médical chinois aux Jeux de Los Angeles (1984), Séoul (1988) et Barcelone (1992), a reconnu avoir testé des hormones, des stéroïdes et le dopage sanguin sur une cinquantaine d'athlètes.

"Nous les (hormones) avons testées en premier, mais avons jugé qu'elles n'étaient pas efficaces", a-t-il déclaré au Herald. "Nous avons ajouté de l'hémoglobine après avoir constaté qu'elle était basse (chez certains athlètes) et aussi (des hormones) androgènes". "Les Etats-Unis, l'Union soviétique et la France les utilisaient également, alors nous avons fait comme eux", a ajouté Chen, qui a pris sa retraite en 1992. "Alors vous pouvez condamner la Chine, mais pas les Etats-Unis ou l'Union soviétique?"

"c'était répandu dans les années 1980"

Une autre ancienne responsable médicale chinoise avait déjà affirmé vendredi au même journal australien que les athlètes chinois, notamment ceux participant aux jeux Olympiques, étaient soumis à un système de dopage organisé par l'Etat dans les années 1980 et 1990. Xue Yinxian, médecin en chef de l'équipe nationale de gymnastique durant cette période, avait raconté qu'hormones de croissance et stéroïdes étaient vus alors comme faisant partie de la préparation des sportifs de haut niveau.

"C'était répandu dans les années 1980", avait précisé cette ancienne responsable. Selon elle, la plupart du temps, les athlètes ignoraient les produits qui leur étaient injectés et ceux qui refusaient étaient marginalisés. "Quiconque rejetait cette méthode pouvait être puni ou subir des critiques", avait indiqué Xue Yinxian.

"Soit les chinois ont des preuves (...) soit ils se taisent"

Le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Denis Masseglia, a réagi samedi : "soit les Chinois ont des preuves et ils les amènent, soit ils se taisent". "C'est difficile d'avoir du crédit quand on avoue soi-même avoir été dans un système de dopage organisé".

Selon M. Masseglia, président de la fédération française d'aviron entre 1989 et 2001, c'est la première fois que des accusations de ce genre sont formulées à l'encontre de la France. "S'il reconnait avoir testé des produits, ça lui appartient. Qu'il le dise avec des années de retard, ça lui permet sans doute de libérer sa conscience", a conclu le patron du sport français.

Commenter cet article

  • salomon54 : De quoi il s'occupe !!!

    Le 29/07/2012 à 16h15
  • beetllejuice : En matière de dopage, la France n'a pas de leçon a recevoir. Rappelez vous 1998, Thuram qui ne laisse pas passer un joueur de tout le tournoi, Deschamps et Zidane, juventesque, Dessailly..... Le dopage, on connait et on maitrise, Le gros David pourrait nous en parler, mais, chut, il est trop respectable (député et ministre !!!!!). Laure Manaudou, Alain Bernard, tous ces nageurs Français qui n'arrivaient pas à se placer en finale de grandes compétitions internationales, et bien maintenant, ils font des résultats. Mais c'est grâce à Laure Manaudou qui leur a montré la voie et a fait "sauter" un verrou psychologique ?!!!! Sérieusement, il y a quelqu'un qui y croit ? No comment.

    Le 29/07/2012 à 10h06
  • alainf512 : De tout façon la chine se fout complètement des autres et veux faire comme elle veux. si elle n'obtient pas elle menace et beaucoup de pays ferme les yeux sur ses actes. la chine n a aucun respect des autre. fait donc un séjour en chine et vous comprendrai.

    Le 29/07/2012 à 05h53
  • garibaldish : Tout ça venant d'un chinois, je rigole !!!!!!! puisque ce monsieur parle de cette periode, il sera peut capable de nous expliquer ce qu'il y avait dans la" potion magique" soupe de tortue chinoise. maintenant, je ne dis pas que ce n'est pas vrai mais la...c'est l'hopital qui se fout de la charité.ptdr

    Le 28/07/2012 à 19h36
  • inedis : No comment : c'est d'ailleurs parce que les Français ne se dopent pas qu'ils n'engrangent pas autant de médailles que certaines nations. Si tous les athlètes partaient à égalité, il y aurait surement des boulversements et je doute que la Chine reste la 1ère comme à Pékin.

    Le 28/07/2012 à 19h27
      Nous suivre :
      Les lémuriens fêtent Thanksgiving

      Les lémuriens fêtent Thanksgiving

      logAudience