En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Rejoignez-nous sur Facebook
Retrouvez les coulisses de l'info TF1 et LCI et partagez les meilleures vidéos avec vos amis
Devenez fan

Baptême du feu diplomatique pour François Hollande


le 18 mai 2012 à 07h55 , mis à jour le 29 juin 2012 à 18h07.
Temps de lecture
4min
À lire aussi
MondeAustérité et croissance, dossier énergétique, Syrie, Iran, Afghanistan : les dossiers lourds ne manqueront pas pour les sommets du G8 et de l'Otan, premiers grands rendez-vous internationaux de François Hollande ce week-end. Revue de détail des principales questions au menu de ce double sommet.

 

Le sommet du G8 qui s'ouvre ce week-end à Camp David comptera deux petits nouveaux : François Hollande, fraîchement élu, qui représentera la France à la table des négociations... et le président du Conseil italien Mario Monti, qui lui aussi connaîtra là son premier sommet du G8, et permettra au chef de l'Etat français de se sentir moins seul. Il faut dire que le sommet s'annonce chargé, alors que les Etats-Unis regardent avec inquiétude les turbulences financières en Europe, y voyant une menace pour leur propre économie.

La discussion portera principalement sur la nécessité de concilier austérité et relance de l'activité. Sur ce thème, Washington, tout en se défendant d'interventionnisme, a multiplié ces derniers jours les déclarations favorables vis-à-vis de "l'évolution des discussions et du débat en Europe sur l'impératif de l'emploi et de la croissance". Un discours qui va plutôt dans le sens prôné par François Hollande, qui insiste sur la nécessité de ne pas oublier la croissance alors que l'Europe entière est engagée dans une cure drastique d'austérité. La Maison Blanche assure toutefois que Barack Obama n'a pas l'intention d'exploiter les différences d'approche notamment entre le nouveau président français et la chancelière allemande Angela Merkel, qui défend la rigueur. En ce qui concerne d'autres sujets économiques brûlants, comme le taux de change de la monnaie chinoise, ils devraient être renvoyés au sommet du G20 le mois prochain à Los Cabos, au Mexique. Le G8 sera par ailleurs suivi dimanche et lundi d'un sommet de l'Otan largement consacré au calendrier de transfert des responsabilités de l'Isaf aux forces afghanes. Voici les principaux thèmes qui devraient être au menu de ce week-end :

ENERGIE

Des rumeurs circulent selon lesquelles Barack Obama pourrait profiter d'une séance de discussion consacrée à l'énergie, samedi, pour obtenir des autres pays qu'ils soutiennent son idée de puiser dans les réserves pétrolières stratégiques avant l'entrée en vigueur de l'embargo européen contre l'Iran en juillet. Le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda aurait donné son accord, d'après l'agence Kyodo. Le sujet fait l'objet de discrètes discussions depuis plusieurs mois entre Washington, Londres et Paris. Mais les cours du pétrole sont à la baisse, et une telle décision pourrait exposer le président américain à des critiques de la part de ceux qui estiment que les réserves ne doivent servir qu'en cas de pénurie de l'offre, non pour faire baisser les prix.

SYRIE

Barack Obama souhaiterait bâtir un front uni pour freiner la répression des manifestants hostiles au président Bachar al Assad. Mais les perpectives sont minces, en raison de l'absence de Vladimir Poutine. Le G8 ne devrait pas se prononcer sur la réussite ou l'échec du plan de paix de Kofi Annan, dont le cessez-le-feu est quotidiennement violé, laissant le soin aux Nations unies de trancher.

IRAN

Cinq des six puissances impliquées dans les négociations sur le nucléaire iranien - Allemagne, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie - seront présentes à Camp David, à quelques jours d'une reprise de discussions avec la république islamique le 23 mai à Bagdad. Le sommet permettra de faire le point sur ce dossier et de connaître le point de vue de François Hollande, dont le prédécesseur Nicolas Sarkozy affichait une ligne de fermeté.

AFGHANISTAN

L'Afghanistan sera le sujet majeur du sommet de l'Otan qui suivra la réunion du G8, dimanche et lundi à Chicago. La décision du président français d'accélérer le retrait des troupes françaises du pays devrait être débattue. La transition économique en Afghanistan est au menu d'une séance de travail samedi après-midi, avant le Proche-Orient et l'Afrique du Nord.

SECURITE ALIMENTAIRE EN AFRIQUE

Le G8 débattra samedi des risques d'une nouvelle hausse du prix des produits alimentaires et de la faible productivité agricole en Afrique. Obama a invité à cette occasion le président béninois Yayi Boni, le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi, le président du Ghana John Atta Mills et son homologue tanzanien Jakaya Kikwete.

Commenter cet article

  • mcg35 : @michalowice - J'aime votre optimisme ...

    Le 19/05/2012 à 02h01
  • mcg35 : @roff2 - Mais combien sur ces forums, savent ce qu'a été le Front Populaire?

    Le 19/05/2012 à 01h59
  • mivalgo : à casser du Sarko pendant 5 ans vous ne supportez pas la critique ! votre immaturité vaut le détour !!!!

    Le 18/05/2012 à 20h35
  • thierrymeylan : Sarko les a fait bien marrer en 2007 quand il s'est fait bourrer la g... par Poutine

    Le 18/05/2012 à 20h33
  • xavier-91 : Fabius est du voyage : peut etre a t il prévu de faire un exposé sur la sécurité des transfusion ?!

    Le 18/05/2012 à 20h32
      Nous suivre :
      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      logAudience