En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Atmosphère de chaos à Copenhague

Edité par
le 16 décembre 2009 à 18h41
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] Copenhague manifestation activistes

Crédits : AFP

À lire aussi
EuropeArrestation de 250 personnes par des policiers très nerveux, expulsions de Français, délégués dûment accrédités bloqués à l'entrée de la conférence de l'ONU sur le climat... Ça chauffait mercredi dans la capitale danoise.

Dans le Bella Center, les négociations patinent (lire notre article). A l'extérieur, les esprits s'échauffent. Furieux de l'enlisement des négociations, des centaines de manifestants ont tenté mercredi matin de forcer l'entrée du Bella Centre, qui abrite les délégués de la conférence. Ils ont été repoussés de force. Bilan : des échauffourées et quelques 230 interpellations. La police danoise a en outre expulsé mercredi vers la France 18 jeunes Français interpellés la veille après avoir occupé un local qu'ils refusaient de quitter au Forum sur le climat, le sommet alternatif, près de la gare centrale de Copenhague, selon la police.
 
Dans ce centre du Bella Center, de grosses perturbations également avec une centaine de personnes, dont des délégués et des journalistes, toutes accréditées, ont été bloquées à l'entrée. Deux militants de l'ONG "Climate Justice Action" (CJA) ont toutefois réussi à faire irruption au cours de la séance plénière aux cris de "justice sur le climat, maintenant !".
 
Le rassemblement à proximité du site de la conférence, illégal a affirmé la police et qui a pris fin en milieu d'après-midi, a eu lieu parallèlement à une autre grande manifestation, autorisée elle et qui s'est terminée vers midi dans la confusion à 200 mètres de ce bâtiment. Des heurts se sont produits entre les policiers et les protestataires, regroupés à l'appel du collectif Climate Justice Action pour tenter d'organiser une "Assemblée du peuple" dans le parking du Bella Center.
 
La police danoise, autorisée à effectuer des "arrestations préventives", a interpellé plus de 1.700 personnes depuis le début du sommet, dont l'écrasante majorité a été relâchée après quelques heures sans qu'aucune charge ne soit retenue.

Commenter cet article

  • loanaourf : Heureusement qui y a encore des jeunes qu'en ont!!! Ils savent de quoi ils parlent eux vu que c'est eux qui ont prévenus tous les politiques qui n'y comprenait rien y a encore deux mois de ça! (C'est pas les pauvres jeunes de l'UMP)

    Le 16/12/2009 à 20h04
      Nous suivre :
      Une minute pour comprendre : l’impôt sur le revenu

      Une minute pour comprendre : l’impôt sur le revenu

      logAudience