En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Pédophilie : Benoît XVI face à "l'immense souffrance" des victimes

Edité par
le 18 septembre 2010 à 14h06
Temps de lecture
4min
Le pape Benoît XVI à Westminster (18/09/2010)

Le pape Benoît XVI à Westminster (18/09/2010) / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
EuropeAu troisième jour de sa visite au Royaume-Uni, le pape a exprimé, lors de son homélie en la cathédrale de Westminster sa "profonde affliction aux victimes innocentes de ces crimes innommables".

 

Dès le premier jour de sa visite au Royaume-Uni, jeudi, Benoît XVI avait reconnu que "l'autorité de l'Eglise (à savoir : le pape et les évêques) n'avait pas été assez vigilante" dans la gestion des affaires de pédophilie. Le lendemain, lors d'un discours devant les responsables des établissements d'enseignement catholique britanniques, le pape leur avait demandé "d'assurer dans nos écoles un environnement sécurisant aux enfants et aux jeunes", nouvelle allusion transparente aux scandales de pédophilie. Samedi matin, c'est en pleine cathédrale de Westminster que le pape est revenu sur ce scandale qui ternit l'image de l'Eglise catholique dans le monde entier.

"De nouveau, je pense à l'immense souffrance provoquée par les abus commis sur les enfants, spécialement au sein de l'Eglise et par ses ministres", a déclaré le pape lors de son homélie, revenant ainsi sur l'un des thèmes dominants de sa visite d'Etat de quatre jours. "J'exprime avant tout ma profonde affliction aux victimes innocentes de ces crimes innommables, espérant que la puissance de la grâce du Christ et son sacrifice de réconciliation leur apporteront une profonde guérison et la paix". Des paroles particulièrement fortes alors que, selon les vaticanistes présents pour suivre cette visite d'Etat, Benoît XVI devrait rencontrer dans la journée de samedi une dizaine de victimes britanniques, probablement à la nonciature ou au siège de l'archevêché. Benoît XVI a effectué la même démarche, toujours dans la plus grande discrétion et sans annonce officielle préalable, lors de précédentes visites à Malte, aux Etats-Unis et en Australie.

Le parallèle avec "les martyrs de tout temps"

"Je reconnais aussi, avec vous, la honte et l'humiliation dont nous avons tous souffert à cause de ces péchés, et je vous invite à les offrir au Seigneur, sûr que le châtiment contribuera à la guérison des victimes", a-t-il encore affirmé. Juste avant d'aborder nommément la pédophilie dans son homélie, le pape a évoqué "les martyrs de tout temps (...) dont le sang (...) apporte une vie nouvelle vie à l'Eglise". Il semblait ainsi établir un rapprochement avec les martyrs de l'Eglise catholique.

Après cette homélie, en quittant la cathédrale, le pape s'est adressé sous les hourrahs à quelques milliers de jeunes massés sur le parvis. Le souverain pontife n'a pas modifié son parcours malgré l'arrestation de six personnes, vendredi, soupçonnées "d'actes de terrorisme". Les six hommes, qui seraient la plupart Algériens selon les médias, étaient toujours en garde à vue samedi tandis que des fouilles se poursuivaient dans divers endroits de Londres. Aucun matériel dangereux n'a été retrouvé et la police s'est refusée à préciser la nature de la menace.

Dans l'après-midi, le pape se rendra dans une maison de retraite. Mais le clou de la journée sera la veillée de prières à Hyde Park, dans le centre de Londres, où sont attendues 80.000 personnes environ. Il en coûtera 6 euros pour assister à l'événement, une "contribution financière" voulue par l'Eglise catholique locale afin de tenter d'apaiser les critiques sur le coût du déplacement (plus de 25 millions d'euros). La polémique promet de figurer en bonne place dans les slogans et pancartes, lors d'une manifestation appelée par une coalition hétéroclite cristallisant les nombreuses critiques suscitées par le déplacement papal: défense des droits des homosexuels, de l'ordination des femmes, de la laïcité.... Les organisateurs espèrent rassembler 2000 personnes.

Commenter cet article

  • saneman : Ces choses étaient connues de tous temps, le pape a toujours "pudiquement" fermé les yeux !!!! Il persiste à imposer le célibat et à dire que les prêtres n'ont pas le droit de se marier mais peut-être que celà aurait évité à tant d'enfants d'être violés et détruits par ces faits inadmissibles !! Il est le seul responsable de ces horreurs , il ne sert à rien de jouer les outragés, c'est honteux , qu'il autorise le mariage des prêtres et il y aura moins d'enfants abusés . Il y aurait aussi sans doute plus de vocations. Comment faire encore confiance à l'église catholique à l'heure actuelle ?

    Le 18/09/2010 à 17h35
      Nous suivre :
      Quand les danseurs de Beyoncé revoient leur choré, ils ne peuvent s'empêcher de faire ça

      Quand les danseurs de Beyoncé revoient leur choré, ils ne peuvent s'empêcher de faire ça

      logAudience