En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Attaque à l'acide au Bolchoï : 3 interpellés dont un soliste


le 05 mars 2013 à 18h24 , mis à jour le 05 mars 2013 à 18h30.
Temps de lecture
3min
Le théâtre du Bolchoï

Le théâtre du Bolchoï / Crédits : ERIC FEFERBERG / AFP

À lire aussi
EuropeTrois personnes parmi lesquelles un soliste du ballet du Bolchoï ont été interpellées dans le cadre de l'enquête sur l'attaque à l'acide en janvier contre le directeur artistique du théâtre de Moscou Sergueï Filine

Trois personnes parmi lesquelles un soliste du ballet du Bolchoï ont été interpellées dans le cadre de l'enquête sur l'attaque à l'acide en janvier contre le directeur artistique du théâtre de Moscou Sergueï Filine, a annoncé mardi le ministère russe de l'Intérieur.  Il s'agit du danseur Pavel Dmitritchenko, de l'agresseur présumé Iouri Zaroutski et d'un chauffeur appréhendé dans la matinée, a précisé le service de  presse du ministère, selon les agences russes.
 
Sergueï Filine a subi le mois dernier en Allemagne une opération qui devrait lui permettre de ne pas perdre la vue. L'ancien danseur étoile affirme connaître le commanditaire de l'agression, qui serait, selon lui, liée à ses activités professionnelles. "Ce n'est pas un simple soupçon mais une certitude absolue - je sais qui a fait cela. Je parlerai lorsque les enquêteurs auront bouclé leur enquête", a-t-il dit le mois dernier dans une interview à la BBC. "Il y a quelqu'un qui ne supportait pas ce que je faisais (au Bolchoï) (...) Peut-être qu'on m'en veut en raison de ma réussite", a ajouté Filine. Directeur artistique depuis mars 2011, il a le pouvoir de faire et défaire les carrières dans un univers aussi concurrentiel que celui du ballet. L'agression dont il a été victime a mis en évidence les luttes intestines qui tiraillent le célèbre ballet russe.
 
Les collègues de Sergueï Filine ont évoqué des rivalités acerbes dans les coulisses et autour du théâtre le plus prestigieux de Russie. Le directeur du Bolchoï, Anatoli Iksanov, avait révélé que l'artiste avait fait l'objet de menaces. Sa messagerie et son compte Facebook avaient été piratés, et son téléphone bombardé d'appels silencieux. Les pneus de sa voiture avaient également été crevés avant son agression.

Fin janvier, une danseuse du Bolchoï avait fui au Canada en raison de menaces.
 

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Impressionnantes éruptions à la surface du soleil

      Impressionnantes éruptions à la surface du soleil

      logAudience