En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Belgique : pas de gouvernement, pas de sexe

Amélie Gautier par
le 08 février 2011 à 16h17 , mis à jour le 08 février 2011 à 16h56.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Europe Interview - Parce qu'elle veut inciter les négociateurs belges à -enfin- former un gouvernement, une sénatrice belge appelle leurs compagnes à bouder les plaisirs de la chair.

TF1 News : Face à l'impasse politique dans laquelle se trouve la Belgique, sans gouvernement depuis plus de 7 mois, vous avez lancé une idée pour le moins radicale...
 
Marleen Temmerman, sénatrice socialiste belge : Oui, "Gedaan met seks tot er een regering is !" en néerlandais ou plus de sexe jusqu'à ce qu'il y ait un nouveau gouvernement belge. L'idée est d'inciter les compagnes des politiques en charge des négociations à refuser de faire l'amour tant qu'ils ne seront pas parvenus à un accord... C'est de l'humour bien évidemment mais cela permet de parler du problème auquel notre pays est confronté et ça vaut toujours mieux que sombrer dans le cynisme vu la situation !
 
TF1 News : Mais comment avez-vous pensé à ça ?!
 
M.T. : L'idée m'est venue en janvier dernier. J'étais alors au Kenya pour le travail. Avec des collègues, on rigolait de l'appel lancé par l'acteur Benoît Poelvoorde à ne plus se raser jusqu'au dénouement de la crise en Belgique. Tous nos compatriotes trouvaient l'idée bonne mais seuls les hommes étaient concernés par le sujet. Nous, les femmes, devions aussi nous mobiliser. Une Kenyane m'a alors suggéré de suivre l'exemple des femmes de son pays.

Au printemps 2009, ces dernières avaient appelé les épouses des hommes politiques à une semaine d'abstinence pour les inciter à se consacrer pleinement aux problèmes du pays. Les initiatrices du mouvement estimaient que les politiciens ne devraient pas avoir le temps de se consacrer aux plaisirs de la chair compte tenu de la situation économique et politique critique du pays. L'impact n'a jamais été prouvé scientifiquement, mais à après une semaine, un gouvernement stable était mis en place.
 
TF1 News : Ne craignez-vous pas que les négociations menées par des hommes aigris, faute de sexe, ne s'enveniment encore plus...
 
M.T. : (Rires) Non, je le répète, c'est une blague belge ! Nous voulons juste manifester notre colère face à une situation qui dure. D'autres appellent à manifester ou à se laisser pousser la barbe. C'est seulement une manière de réagir avec humour. Mais je parie que les gens se sentent plus concernés par le sexe que par des sujets d'ordre capillaire...

Une crise politique d'une durée record

La Belgique est administrée depuis l'été 2010 par un cabinet chargé d'expédier les affaires courantes faute d'accord sur une nouvelle réforme de ses institutions. La Belgique est ainsi, en bonne voie pour battre le record mondial peu envié de la plus longue crise politique en raison des divisions entre Flamands et francophones. Le pays a déjà battu le 8 janvier le record d'Europe de la plus longue crise politique, détenu par son voisin néerlandais qui avait mis 208 jours pour former un gouvernement en 1977. Le record absolu de l'Irak, à qui il avait fallu 289 jours pour former un cabinet en 2009, n'est plus très loin. Il pourrait être battu, en mars.


 

Commenter cet article

  • cali_again : Une semaine d'abstinence? pour certain ça doit pas les changer...

    Le 09/02/2011 à 10h18
  • phrq : Je vis à Bruxelles depuis 10 ans, dans une ville où, crise politique ou pas, la vie continue, les gens vont au boulot, les gosses à l'école, les balayeurs nettoient les rues, les bus circulent, des travaux sont en cours dans la rue, le marché de l'immobilier se porte bien, .... et le gouvernement gouverne! Même s'il est provisoire. Et vous savez pourquoi? Parce que la plupart des décisions sont prises par les régions, qui , elles, sont gouvernées. La crise politique concerne le gouvernement fédéral, dont le rôle est finalement assez peu important. Et le gouvernement provisoire qui est en place continue de travailler.

    Le 09/02/2011 à 09h46
  • latoussuire1 : Ca devient du grand n'importe quoi! L'argent et le pouvoir rendent cons et stupides! Je veux être françaiiiis!

    Le 09/02/2011 à 09h05
  • did004785 : Là, je pense que ces messieurs, si on les prend par les sentiments, vont s'activer pour former un gouvernement béton.

    Le 08/02/2011 à 21h47
  • bananasly : ça vous rassure ?

    Le 08/02/2011 à 19h49
      Nous suivre :
      Assassin's Creed en vrai dans les rues de Paris

      Assassin's Creed en vrai dans les rues de Paris

      logAudience