En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Belgique : les opérations antiterroristes "sur le terrain sont terminées", écoles juives fermées aujourd'hui

avec
le 15 janvier 2015 à 18h39 , mis à jour le 16 janvier 2015 à 08h16.
Temps de lecture
5min
Opération anti-terroriste à Verviers, en Belgique, le 15 janvier 2015
A lire aussi
Europe Une opération contre un "groupe sur le point de commettre des attentats d'envergure de manière imminente" a eu lieu à Verviers, à l'est de Liège, jeudi soir. Ces opérations antiterroristes "sur le terrain" se sont terminées vendredi matin, a annoncé le ministre belge des Affaires étrangères.

Les explosions et les coups de feu ont été entendues dans le quartier de la gare selon des témoins. Une opération menée jeudi par la police belge contre un groupe" sur le point de commettre des attentats d'envergure de manière imminente"en Belgique a fait deux morts dans le centre-ville de Verviers, dans l'est de la Belgique, a indiqué le parquet fédéral. Un troisième suspect a été grièvement blessé.

Vendredi matin, ces opérations antiterroristes étaient "terminées sur le terrain", affirmait le ministre belge des Affaires étrangères. "Les opérations sont terminées sur le terrain. On exploite maintenant les données. On verra du côté de la police et des autorités judiciaires s'il y a d'autres initiatives à prendre", a déclaré Didier Reynders sur la chaîne française i-Télé.

Au total, ce sont une dizaine de perquisitions qui ont été menées notamment à Verviers, à Bruxelles et Vilvorde. Certaines devaient se poursuivre dans la nuit. Le niveau d'alerte terroriste a été relevé à 3 sur une échelle de 4 en Belgique pour les commissariats de police et les palais de justice du pays.

Réunion de crise autour du Premier ministre

Les autorités belges affirment qu'"aucun lien n'est établi à ce stade" entre cette opération antijihadiste et les attentats de Paris, l'enquête ayant mené à cette opération ayant été ouverte avant l'attaque de Charlie Hebdo le 7 janvier. Or d'après les informations de LCI, il existe bien un lien entre le groupe visé et Amedy Coulibaly, le preneur d'otages de l'Hyper Casher à Porte de Vincennes, concernant le matériel (armes, gilet par balles, etc...). 

Le Premier ministre belge a réuni en urgence ses ministres de l'Intérieur Jan Jambon, et de la Justice, Koen Geens ainsi que les services de sécurité. Le parquet doit tenir une nouvelle conférence de presse vendredi matin.

 

VIDEO. La courte déclaration du parquet fédéral

 

EN IMAGE. La carte des perquisitions menées par la police belge ce jeudi soir. L'agglomération bruxelloise est fortement concernée.

>>>

 

>>> Quatre perquisitions ont eu lieu à Molenbeek-Saint-Jean. Les précisions de la bourgmestre. Les autorités ont démenti dans la soirée toute agitation dans ce quartier, alors que certains médias avaient évoqué des émeutes.

 

>>> Alerte à la bombe au siège de la police fédérale.  Le bâtiment situé à Bruxelles a été évacué en début de soirée. D'après Le Soir, la plupart des commissariats de la capitale ont été fermés. 

 

>>> Pas d'assaut à Anderlecht. Les autorités ont démenti tout assaut dans ce quartier populaire de Bruxelles, contrairement à ce que rapportaient plusieurs médias. Le bourgmestre d'Anderlecht Eric Tomas a en revanche indiqué au Soir qu'une perquisition avait eu lieu mais qu'elle n'avait rien donné. Une seconde opération a également eu lieu à Verviers, d'après le correspondant de LCI à Bruxelles. Si cette dernière est terminée, "les descentes sur le terrain se poursuivent néanmoins", a déclaré un responsable de la police locale.

 

 

>>> Nouvelles interpellations à Bruxelles. Le correspondant de LCI à Bruxelles, Hughes Beaudoin, rapporte que deux interpellations ont été réalisées à l'aéroport international Zaventem.

 

>>> A Verviers, les jihadistes présumés étaient de retour de Syrie. Selon plusieurs sources citées par Hughes Beaudoin, correspondant de LCI à Bruxelles, les trois hommes de Verviers, dont deux sont décédés, "s'apprêtaient à commettre des actes terroristes en Belgique". Une information confirmée par le parquet fédéral qui parle d'un groupe d'environ 10 jihadistes, dont certains revenaient de Syrie. Ces derniers étaient sous haute surveillance. "Lors de l'interpellation, les suspects ont immédiatement ouvert le feu avec des armes de guerre et des armes de poing ", a indiqué le parquet fédéral. "Deux suspects sont décédés, un troisième a été arrêté sur place", a-t-il ajouté précisant qu'aucun policier ni témoin n'avait été blessé.

 

VIDEO. Les jihadistes présumés étaient étroitement surveillés par la police

 

>>> INFO LCI. Un lien avec Coulibaly concernant le matériel. Selon les informations de LCI, il existe un lien entre l'opération menée en Belgique et le réseau de soutien à Amedy Coulibaly, l'auteur notamment de la fusillade dans l'Hyper Casher la semaine dernière. "Il s'agit d'un groupe qui s'occupait des départs en Syrie et ausi de la fourniture d'armes au grand banditisme et à des groupes islamistes", explique Christophe Moulin, spécialiste police-justice à LCI, qui précise que "c'est là qu'Amedy Coulibaly a été chercher les armes qui lui ont servi mais aussi les détonateurs, gilet par balles et le matériel découvert sur lui et dans ses planques en région parisienne". Il n'y aurait en revanche pas de lien concernant un projet d'attentat commun.

VIDEO. Les précisions de Christophe Moulin, spécialiste police-justice de LCI 

 

VIDEO. "C'est ici que Coulibaly aurait récupéré ses armes" 

 

 

>>> Un homme arrêté dans le métro de Bruxelles.La Libre Belgique rapporte qu'un homme portant une arme à feu a crié "Allahou akbar" près du métro Ribaucourt à Molenbeek, près de Bruxelles, d'après le témoignage de trois femmes. Selon les policiers, l'homme était complètement saoul au moment des faits et a été arrêté. 
 

>>> Le quartier de la gare de Verviers, coeur de la fusillade. Plusieurs témoins rapportent que l'assaut de la police a été donné vers 17h45. Des ambulances étaient sur place, ajoute La Libre Belgique. Le quartier avait été bouclé. Vers 19h, "tout était sous contrôle" rapporte la RTBF.

VIDEO. Un témoin raconte : "On a entendu une explosion puis des coups de feu"

 

VIDEO. Verviers, "un terreau jihadiste" selon la presse locale

VIDEO. Opération anti-terroriste : la Belgique, "deuxième fournisseur de combattants en Europe"

 

 

Carte de Verviers, en Belgique, où une opération anti-terroriste a fait trois morts le 15 janvier 2015.
Commenter cet article

  • jim0207 : Exactement, aucun lien avéré. Juste bossé en amont.

    Le 16/01/2015 à 15h07
  • dd3vils : Edt992 , tu te trompes, ça n'a rien avoir avec le fait qu'on ait neutralisé Coulibaly. Si tu avais bien entendu toutes les infos, la police fédérale belge avait déjà repéré la cellule il y a plusieurs mois et ils étaient sur écoute et surveillés de près. Et s'ils sont intervenu hier soir c'est car ils ont intercepté des communications dans lesquelles les forces de l'ordre belges ont compris que les terroristes préparaient un attentat imminent, d'où leur intervention immédiate. Ca n'a strictement rien avoir avec le fait qu'on ai eu Coulibaly et on a aidé en rien les belges ici. C'est leur propre travail, qu'il faut féliciter car ils les ont eu avant qu'ils commettent leurs attentats. Bravo à eux

    Le 16/01/2015 à 13h22
  • edt992 : Bon là, c'est un peu de mauvaise foi, on les a quand même aidé ! Ils ne les auraient pas débusqué si coulibaly n'avait pas commis ces atrocités en France.

    Le 16/01/2015 à 09h01
  • francaisdeparis : Malheureusement, il faudra du temps avant que certains le comprennent. Et beaucoup de morts.

    Le 16/01/2015 à 00h16
  • ambre767 : Bravo la belgique nous devrions faire pareil chez nous les debusquer avant qu ils tuent des innocents ..

    Le 15/01/2015 à 23h26

      "Antoine Griezmann, yes he can", la chanson pour remercier l'attaquant français

      logAudience