En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Breivik à la police : "Opération accomplie"


le 03 août 2011 à 10h34 , mis à jour le 03 août 2011 à 15h46.
Temps de lecture
3min
Norvège Behring Breivik

Behring Breivik/Image d'archives / Crédits : DR

A lire aussi
EuropeAlors qu'il venait d'ouvrir le feu sur un rassemblement de jeunes travaillistes norvégiens sur l'île d'Utoeya, faisant 69 morts, Behring Breivik, 32 ans a appelé les autorités pour les prévenir.

"Breivik. Commandant. Engagé dans la résistance anticommuniste contre l'islamisation. L'opération est accomplie et me rendrai à la force Delta". C'est avec ces quelques mots qu'Anders Behring Breivik annonce à la police qu'il vient de commettre un carnage, rapporte un journal mercredi.
 
Alors qu'il venait d'ouvrir le feu sur un rassemblement de jeunes travaillistes norvégiens sur l'île d'Utoeya, faisant 69 morts dans leurs rangs, l'extrémiste Behring Breivik, 32 ans, a appelé le numéro d'urgence de la police 112 et prononcé ces quelques paroles, selon le tabloïde Verdens Gang (VG). L'appel n'a guère duré plus de trois secondes, ajoute le journal, qui précise que les tentatives ultérieures de la police pour joindre son auteur ont échoué.

Le "croisé qui voulait déclencher une guerre contre l'islam
 
"Nous avons reçu un appel depuis le téléphone de Behring Breivik mais nous n'avons pas de confirmation que c'était bien lui", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police d'Oslo. "Nous ne pouvons confirmer non plus ce qui a été dit", a-t-il ajouté. Selon VG, la police n'a toutefois pas retrouvé le téléphone portable de Behring Breivik sur l'île, une information que le porte-parole n'a pas non plus voulu commenter.
 
Le 22 juillet, environ une heure s'est écoulée entre les premiers messages de personnes présentes sur Utoeya alertant la police de la fusillade et l'arrestation de Behring Breivik par une force d'intervention spéciale --appelée Delta-- dépêchée d'Oslo, à une quarantaine de kilomètres de là. Une heure et demie environ avant le début de la fusillade, Behring Breivik, qui se présente comme un "croisé" voulant déclencher une guerre contre l'islam et le multiculturalisme en Europe, avait fait détoner une camionnette piégée près du siège du gouvernement norvégien, faisant les premiers huit morts.

Anders Behring Breivik de nouveau entendu par les enquêteurs 
 
Anders Behring Breivik, l'extrémiste de 32 ans  qui a avoué le carnage du 22 juillet en Norvège, est interrogé mercredi pour la  troisième fois depuis le début de l'enquête, selon le journal norvégien Verdens  Gang. "Nous ne souhaitons pas faire de commentaire sur la tenue du (troisième)  interrogatoire, mais nous disons que ce qui sera central dans cet  interrogatoire sera qu'il y aura davantage de confrontation", a déclaré le  procureur de police Paal-Fredrik Hjort Kraby lors d'une conférence de presse. Behring Breivik serait arrivé vers 9h au quartier général de la police dans le centre d'Oslo pour être interrogé, selon Verdens Gang. Ce nouvel interrogatoire a pour principal objectif de confirmer que Behring Breivik a agi seul, comme il l'affirme, en le confrontant par  exemple à des images de vidéosurveillance ou à son compte bancaire. La police cherche toujours à déterminer si le portable de Berivik est sur l'île d'Utoyea.
Commenter cet article

  • humanoide56 : Je ne crois pas une seconde qu'il soit seul sans complaisance et sans aide !

    Le 03/08/2011 à 20h16
  • dravene : Question a 20centimes pourquoi tous ses portraits ,toutes les photos publiées le montrant sont elles virtuelles ? c'est bien la 1ere fois que je vois ça ... autant ne pas le montrer alors si c'est pour afficher un portrait "fabriqué" !

    Le 03/08/2011 à 19h40
  • laclef1 : étrange toujours ce méme visage sur toutes les photos, impersonnel on dirait une image faite par ordinateur

    Le 03/08/2011 à 15h16
  • belialgoth : Tu as raisons pzero; ils commencent à nous gaver avec cette histoire. Tellement bizarre que plus le temps passe et plus ça sent la manipulation...

    Le 03/08/2011 à 14h58
  • dameiris : Dans ce ca là, pourquoi lisez-vous les articles de la rubrique "monde" ? C'est de votre faute si vous cliquez sur n'importe quoi.

    Le 03/08/2011 à 14h35
      Nous suivre :
      Policiers attaqués à la hache à New York: les images de vidéo surveillance

      Policiers attaqués à la hache à New York: les images de vidéo surveillance

      logAudience