ARCHIVES

L'Eglise russe invite les Pussy Riot à se repentir


le 30 septembre 2012 à 16h52 , mis à jour le 30 septembre 2012 à 17h08.
Temps de lecture
3min
Pussy riot, le procès qui secoue la Russie

Les chanteuses du groupe Pussy Riot risque 3 ans de camp en Russie pour avoir chanter un titre anti-Poutine dans une cathédrale de Moscou. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
EuropeL'Eglise orthodoxe russe a appelé les membres du groupe Pussy Riot à faire acte de repentance à la veille de l'appel de leur condamnation. Ce serait "d'un grand secours pour leurs âmes" a souligné un porte-parole de l'Eglise.

Les Pussy Riot vont-elles faire acte de repentance à la veille de l'appel de leur condamnation à deux ans de prison ? C'est en tout cas ce que souhaite l'Eglise orthodoxe russe qui a appelé les membres du groupe punk à se repentir pour leur prière anti-Poutine.

En février, trois jeunes femmes de Pussy Riot étaient montées sur l'autel de la cathédrale orthodoxe du Christ-Saint-Sauveur à Moscou pour inviter la Vierge Marie à "chasser" du pouvoir le président Vladimir Poutine, très proche de l'Eglise orthodoxe. Le 17 août, elles ont été condamnées par un tribunal moscovite à deux ans de colonie pénitentiaire pour "hooliganisme motivé par la haine religieuse".

Vladimir Legoïda, porte-parole de l'Eglise orthodoxe, a déclaré dimanche que la performance des jeunes punkettes "ne devait pas rester impunie quelle que soit sa justification", mais que l'Eglise tiendrait compte d'"un quelconque acte de repentance" de leur part. "L'Eglise souhaite très sincèrement le repentir pour tous ceux qui ont profané un lieu sacré, cela serait assurément d'un grand secours pour leurs âmes", a-t-il ajouté dans une déclaration officielle.

Elles "n'admettront pas leur culpabilité"

"Au cas où les personnes condamnées prononceraient une quelconque parole de repentir, (...) nous souhaiterions que ceux qui ont bafoué la loi aient l'occasion de s'amender", dit aussi le porte-parole. Réagissant à cette déclaration, l'un des avocats du trio, Mark Feigin, a dit dimanche sur la chaîne de télévision indépendante Dojd: "Si l'Eglise demande un acte de repentance pour un crime, (...) cela ne se produira pas. Nos clients n'admettront pas leur culpabilité. Le leur demander est superflu".

La sentence infligée aux trois punkettes, qui a soulevé un tollé d'indignation dans le monde, doit être examinée en appel lundi. Le patriarche Cyril, primat de l'Eglise orthodoxe russe, a qualifié de "miracle divin" les 12 années de pouvoir de Vladimir Poutine comme président et Premier ministre. Il a apporté ouvertement son soutien à la candidature de son "poulain" au scrutin présidentiel de cette année qu'il a remporté.

Commenter cet article

  • tez69 : 7 ans de prisons je crois pour un chant dans une église? J'aime la Russie, mais ne dites pas n'importe quoi...

    Le 01/10/2012 à 18h46
  • chongtak : Vous enoncez des verites sans citer de sources. Votre commentaire n'est donc qu'un opinion parmi tant d'autres.

    Le 01/10/2012 à 04h17
  • concileo : Ce sont des militantes idéologiques, certainement pas des artistes (elles n'ont *rien* produit), il n'y a rien à attendre de leur part que des tentatives désespérées d'attirer l'attention des médias étrangers. Elles sont téléguidées par des puissances étrangères, pour ne pas dire un impérialisme étranger;

    Le 01/10/2012 à 03h34
  • glacier380 : Jamais de repentance

    Le 30/09/2012 à 21h12
  • cacest4vrai : Qui sont-elles? D'où viennent-elles? Quel est leur but?

    Le 30/09/2012 à 19h32
      Nous suivre :

      Cette année, la plus belle femme du monde est...

      logAudience