En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le criminel de guerre nazi Csatary plaide "non coupable"


le 18 juillet 2012 à 15h34 , mis à jour le 18 juillet 2012 à 16h40.
Temps de lecture
3min
Laszlo Csatary, le criminel nazi arrêté le 18 juillet

Laszlo Csatary, le criminel nazi arrêté le 18 juillet / Crédits : The Sun

À lire aussi
EuropeArrêté mercredi par la police à Budapest, Laszlo Csatary nie avoir participé à la déportation de 15.700 juifs vers le camp d'extermination nazi d'Auschwitz, de 1941 à 1944. Il a été "assigné à résidence" dans l'après-midi par un juge militaire.

Son argument de défense ? Il a obéi aux ordres. Le criminel de guerre nazi encore en vie le plus recherché au monde, le Hongrois Laszlo Csatary, 97 ans, arrêté mercredi par la police à Budapest, plaide "non coupable" de l'accusation d'avoir participé à la déportation de 15.700 juifs vers le camp d'extermination nazi d'Auschwitz, en Pologne, de 1941 à 1944. Quelques heures plus tard, il a été "assigné à résidence pour 30 jours" par un juge d'instruction militaire sous l'accusation d'avoir  participé à la déportation de 15.700 juifs vers le camp d'extermination nazi d'Auschwitz en Pologne, a annoncé son avocat, Gabor Horvath.

Laszlo Csatary était le chef de la police du ghetto juif de la ville aujourd'hui slovaque de Kosice (Kassa en hongrois, Kaschau en allemand), où 15.700 juifs avaient été pour certains assassinés et pour l'immense majorité déportés vers le camp d'extermination nazi d'Auschwitz, en Pologne, pendant l'occupation par l'Allemagne nazie et son allié hongrois de ce qui était alors la Tchécoslovaquie.
 
"Je n'ai rien fait, partez d'ici"

Le suspect coulait des jours tranquilles à Budapest depuis 17 ans sous sa véritable identité, et cela en dépit des informations sur son passé transmises à la justice hongroise depuis plus de dix mois par le Centre Simon-Wiesenthal, basé à Jérusalem. En avril, le Centre Simon-Wiesenthal, du nom du célèbre chasseur de nazis, juif autrichien décédé en 2005, et dont les enquêtes dans le monde entier ont permis de retrouver des dizaines de criminels nazis, avait placé Laszlo Csatary en tête de sa liste des criminels de guerre nazis les plus recherchés au monde.
 
Alimentés en informations par le Centre Simon-Wiesenthal, des reporters du quotidien britannique The Sun avaient retrouvé la trace de l'ancien chef de police et avaient réussi à le rencontrer. Selon l'article publié le 15 juillet sur le site en ligne du Sun, le présumé criminel de guerre nazi avait déclaré aux reporters: "Je n'ai rien fait, partez d'ici", avant de leur claquer la porte au nez.

Commenter cet article

  • berol60 : Que peut-on faire à un monstre de 97 ans? Ces gens là sont comme les gens riches ou les monarques: ils font tous des centenaires! bizarre!

    Le 19/07/2012 à 11h45
  • cqfd28 : Ben voyons , c'est tellement plus facile vu comme ca................. !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le 18/07/2012 à 21h33
  • ray5555 : S'il n'a rien fait comme il dit, pourquoi c'est il caché pendant toutes ces années avec des faux noms ?? Maintenant, dommage qu'il ait été capturé à 97 ans...!

    Le 18/07/2012 à 17h57
  • libertecherie65 : Comme de bien entendu, ils étaient TOUS aux ordres.....mais certains on eut le courage et l'audace de ne pas obéir....

    Le 18/07/2012 à 17h43
      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience