En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le "dépeceur de Montréal" arrêté, la vidéo de son crime court toujours

Edité par
le 05 juin 2012 à 19h02 , mis à jour le 05 juin 2012 à 19h10.
Temps de lecture
3min
Photo retouchée obtenue par la police de Montréal de Luka Rocco Magnotta, surnommé le "dépeceur de Montréal".

Photo retouchée obtenue par la police de Montréal de Luka Rocco Magnotta, surnommé le "dépeceur de Montréal". / Crédits : AFP

A lire aussi
EuropeLa vidéo du crime de Luka Magnotta, qu'il avait lui-même postée sur Internet, est, malgré tous les efforts des autorités canadiennes et américaines pour la faire disparaître, toujours disponible en ligne. Explications.

Alors que Luka Rocco Magnotta, ce Canadien suspecté d'avoir tué puis dépecé un étudiant chinois à Montréal, a été arrêté à Berlin lundi, la vidéo de son crime, qu'il avait lui-même postée sur Internet, est, malgré tous les efforts des autorités canadiennes et américaines, toujours disponible en ligne.

Pourtant, la police canadienne, aidée par le FBI, tente depuis plusieurs jours de faire supprimer ces images. Mais inlassablement, elles finissent par être repostées sur de nouveaux sites . Cette vidéo, intitulée "1 Lunatic, 1 Ice Pick" montre le tristement célèbre Magnotta enfonçant son pic à glace dans l'abdomen de sa victime, attachée à un lit, avant de le décapiter et de le découper. Avant de se livrer à de derniers outrages mêlant nécrophilie et cannibalisme.

Mais, même face à l'horreur, certains blogueurs revendiquent le droit de publier cette vidéo ignoble. Que ce soit au nom de l'analyse de l'âme humaine et de sa perversité ou tout simplement en invoquant la liberté d'information. Plus prosaïquement, on peut se demander si ces personnes qui bravent les injonctions des autorités ne cherchent pas tout simplement à créer le buzz et à améliorer leur notoriété sur la toile.

  • Pourtant, publier de telles images qui mettent en scène une barbarie indicible est illégal, en France comme au Canada Mais appliquer cette loi est quasi impossible: une fois postée, cette vidéo peut être indéfiniment téléchargée sur différents serveurs. "Si elle a eu du succès une fois postée sur Internet, une vidéo peut toujours être retrouvée en peer to peer. On ne peut plus la faire disparaître totalement",résume Nicolas Poirier, directeur juridique d'ebuzzing sur le Figaro.fr.
Commenter cet article

  • pomeranien : Si la vidéo correspond bien à la description qui en est faite par les uns et les autres, il faut la retirer sans délai et à tout prix de la toile, comme il aurait fallu le faire de celle qu'aurait également posté sur internet M Merra, le tueur de Toulouse, ( s'il est vrai qu'elle existe car, à la différence de celle du "dépeceur», personne ne prétend l'avoir vue). Il semblerait que cela serait techniquement difficile. Or, même la technique doit en tout état de cause, se soumettre aux contraintes élémentaires de l'ordre public, évidemment grossièrement menacé par de telles vidéos: Il faut donc -détruire cette vidéo si cela est possible - sinon, interrompre le réseau jusqu'à ce que soit trouvée la solution pour y parvenir. Je suis certain qu'alors, très vite (en quelques heures), en raison de l'ampleur des conséquences pour tous, on trouverait la méthode pour éliminer cette horreur. - on pourrait par exemple, comme pour les Dr Folamour Iraniens, la truffer de virus ou de vers informatique capables de démolir instantanément et définitivement les ordinateurs des internautes trop curieux de ces choses insupportables. Il leur resterait, les pauvres choux, à dépenser quelques centaines d'? pour renouveler leur matériel. Quant à leurs fichiers, ils seraient perdus mais vu leurs centres d'intérêt, en l'espèce, cela ne serait certainement pas une grosse perte. Enfin, cela ferait marcher le commerce... Si on ne fait rien, cela finira par des combats de gladiateurs sur le net, en cliquant pour gracier ou non les vaincus: mieux qu'au grand cirque de Rome! Et la pub "paiera le sable de l'arène".

    Le 10/06/2012 à 16h08
  • sophie70000 : Tout à fait exact.

    Le 07/06/2012 à 11h01
  • delabro : Arreter de mettre tout sur le dos des films , certaines personnes sont malades psychopathe , Jack L ' éventreur n' a pas eu besoin des films pour tuer , ce mal est humain , de plus la réalité est responsable de la fiction !

    Le 06/06/2012 à 19h56
  • darius92 : Et pourquoi pas ?

    Le 06/06/2012 à 19h51
  • tircan : Sauf pour une minorité de dérangés, ce n'est pas exclusivement parce qu'elle montre une scène meurtrière atroce, mais à cause d'une curiosité irrésistible existant dès l'enfance envers ce qu'il nous est priés de ne pas faire ou de découvrir. Exemple, s' on dit au public "Votez Hollande", cela augmentera ses votes, mais si on lui dit "Ne votez-pas Le Pen", cela incitera beaucoup à voter pour elle.

    Le 06/06/2012 à 13h37
      Nous suivre :
      Star Wars VII, le réveil de la Force : la bande-annonce sous-titrée en français

      Star Wars VII, le réveil de la Force : la bande-annonce sous-titrée en français

      logAudience