En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Carnage en Norvège : le suspect dit avoir agi seul


le 24 juillet 2011 à 07h24 , mis à jour le 25 juillet 2011 à 10h23.
Temps de lecture
5min
[Expiré] Anders Behring Breivik

Crédits : AFP/Facebook

À lire aussi
EuropeAnders Behring Breivik, l'homme arrêté pour le meurtre d'au moins 93 personnes vendredi en Norvège a reconnu ses actes. Il sera présenté à un juge devant la justice lundi.

Samedi, Anders Behring Breivik a reconnu être responsable du carnage qui a fait au moins 93 morts à Oslo et dans ses environs vendredi, le pire acte de violence commis en Norvège depuis 1945.
 
Le suspect dit avoir agi seul. Breivik a été arrêté sur l'île d'Utoeya à la suite de la tuerie. Il "s'est rendu dès que la police est arrivée sans opposer de résistance", a déclaré le commissaire de la police d'Oslo. Dimanche, selon la police, il a affirmé avoir agi seul.

Présenté à un juge lundi.  Breivik sera présenté lundi à un juge pour une décision sur son placement en détention provisoire, a indiqué la police norvégienne dimanche. La police a précisé ne toujours pas connaître les motifs du suspect.

Plusieurs personnes arrêtées, toutes relâchées. La police norvégienne a arrêté plusieurs personnes dimanche dans le cadre de l'enquête sur le double-carnage. Mais selon les autorités, elles ne sont pas impliquées dans les attaques et ont toutes été remises en liberté et.

"Rien de répréhensible"."Dans son esprit, il a le sentiment que ce qu'il a fait n'avait rien de répréhensible", a déclaré son avocat, Geir Lippestad, sur la chaîne publique NRK dimanche. Le même jour, la police d'Oslo a aussi indiqué qu'il reconnaissait les faits mais "pas sa responsabilité criminelle"."Breivik explique que c'était cruel mais qu'il devait mener ces actions à leur terme", a aussi rapporté son défenseur. Anders Behring Breivik, grand blond de 32 ans, proche de l'extrême droite et fondamentaliste chrétien, a par ailleurs indiqué qu'il souhaitait s'expliquer devant la justice lors d'une audience programmée lundi.

Le père du suspect "sous le choc". Jens Breivik, le père biologique du suspect, a expliqué dimanche qu'il avait reçu "un choc" en découvrant  la photo de son fils sur les journaux en ligne. "Je lisais les nouvelles sur Internet, et soudain j'ai vu son nom et sa photo. Je ne m'en remets toujours pas", a déclaré le retraité, qui vivrait dans l'Aude, au journal norvégien Verdens Gang. "C'est absolument terrible d'entendre ça", ajoute le père du meurtrier présumé qui affirme qu'il ignorait tout des activités de son fils. Divorcé de la mère du suspect peu après la naissance du garçon, il explique avoir perdu contact avec son fils depuis 1995, lorsque celui-ci avait 15 ou 16 ans. "Nous n'avons jamais habité ensemble, mais nous avions quelques contacts durant son enfance", explique le retraité norvégien. "Lorsqu'il était plus jeune, c'était un garçon ordinaire, mais renfermé. Il ne s'intéressait pas à la politique à cette époque."

Une opération préparée depuis 2009 ? Toujours d'après son avocat, les attaques avaient "vraisemblablement été planifiées sur une longue période". Selon un mémoire de 1.500 pages qu'il a publié sur Internet avant les faits et que l'AFP s'est procuré, Anders Behring Breivik préparait activement son opération depuis l'automne 2009 au moins. Il y détaille les préparatifs de son action, évoquant "l'usage du terrorisme comme un moyen d'éveiller les masses".
 
L'étrange vidéo. Selon la police, le suspect n'a pas expliqué ses motifs. Mais un élément pourrait être fourni par une longue vidéo publiée sur YouTube, contenant de violentes diatribes contre l'islam, le marxisme et le multiculturalisme, et attribuée samedi par des médias norvégiens à Breivik. A la fin de ce document, le suspect apparaît sur trois photos, dont l'une le montre en position de tir avec un fusil d'assaut. Publiée le jour des attaques, la vidéo décrit l'islam comme "la principale idéologie génocidaire". "Avant de commencer notre Croisade, nous devons faire notre devoir en décimant le marxisme culturel", est-il également écrit. Les deux cibles des attaques ont été le gouvernement travailliste du Premier ministre Jens Stoltenberg et un rassemblement de la jeunesse du Parti travailliste à Utoeya.
 
Un déçu du Parti du Progrès ? Le Parti du Progrès (FrP), une formation de la droite populiste norvégienne, a annoncé que le suspect avait adhéré au parti en 1999 et l'avait quitté en 2006. "Cela m'attriste encore plus d'apprendre que cette personne a été parmi nous", a déclaré la présidente du FrP, Siv Jensen. Dans un message mis en ligne en 2009 sur le site de débats www.document.no, Breivik reprochait au FrP "sa soif de vouloir satisfaire les attentes multiculturelles et les idéaux suicidaires de l'humanisme". Selon la fondation Expo, un observatoire des groupes d'extrême droite basé à Stockholm, le suspect avait été inscrit en 2009 sur un forum extrémiste suédois sur internet. Baptisé Nordisk, ce forum créé en 2007 déclare défendre "l'identité, la culture et les traditions nordiques".
 
Son profil Facebook. Sur sa page, l'homme à la chevelure blonde mi-longue se décrit comme "conservateur", "chrétien", célibataire, intéressé par la chasse et par des jeux tels que "World of Warcraft" et "Modern Warfare 2". Il se présente aussi comme directeur de Breivik Geofarm, une ferme biologique qui lui a donné accès à des produits chimiques susceptibles d'être utilisés pour la confection d'explosifs. Une centrale d'achat agricole a indiqué samedi qu'il avait acheté début mai six tonnes d'engrais chimiques.

Commenter cet article

  • sofycats : Odessa_james A++++ CQFD,

    Le 24/07/2011 à 22h05
  • marie : Et il ne risque que 21 ans de prison pour avoir commis un tel carnage! !!!!!

    Le 24/07/2011 à 20h04
  • yoco92 : La tuerie a duré -selon les informations publiées - 1 heure 30: comment est-ce possible ?? n'y avait-il aucun service d'ordre, aucun policier encadrant ce rassemblement politique de très jeunes gens? Aucun d'eux n'a pu prévenir les autorités ou la police locale ou à Oslo pendant ce temps interminable? Il est incroyable qu'un homme seul ait pu faire cela et une telle détermination criminelle est effrayante, inhumaine et anti-chrétienne.

    Le 24/07/2011 à 19h33
  • cleopatreh : Je ne crois pas que" le fondamentalisme chrétien" soit la cause ( entre autres ) de cet épouvantable massacre . Ce n'est que qu'un des " objets " incohérent de la folie d'un homme ..Son avocat dit que" dans son esprit il a le sentiment de n'avoir rien fait de répréhensible ". Mais c'est sa cohérence à lui. Inquiétant ....... .En Norvège oui, mais possible partout .... Hélas!

    Le 24/07/2011 à 19h32
  • loucky68 : Pour aller ou...en Iran ??

    Le 24/07/2011 à 19h13
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience