En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Libération de Michelle Martin : l'ex-femme de Marc Dutroux est arrivée au couvent


le 28 août 2012 à 22h51 , mis à jour le 29 août 2012 à 17h11.
Temps de lecture
3min
affaire dutroux michelle martin

Crédits : INTERNE

À lire aussi
EuropeMichelle Martin, l'ex-femme et complice du pédophile Marc Dutroux est sorti de prison ce mardi soir pour rejoindre le couvent qui a accepté de l'accueillir après sa libération conditionnelle.

Michelle Martin, l'ex-femme et complice du meurtrier pédophile belge Marc Dutroux, est arrivée mardi soir dans le couvent qui a accepté de l'accueillir après sa libération conditionnelle. Michelle Martin, 52 ans, a bénéficié d'une libération conditionnelle après avoir purgé 16 des 30 années de prison auxquelles elle avait été condamnée en 2004. Elle était emprisonnée à la prison pour femmes de Bruxelles, d'où elle est sortie en milieu de soirée à bord d'un véhicule de la police. Quelques habitants ont manifesté dans la soirée leur opposition à l'installation à Malonne de l'ex-détenue.

 

En milieu d'après-midi, la Cour de cassation avait levé les derniers obstacles juridiques à la libération de Michelle Martin, en rejetant les recours déposés par les parties civiles et le procureur général de Mons. Ces derniers demandaient l'annulation de la décision prise le 31 juillet par le tribunal d'application des peines (TAP) de Mons autorisant Michelle Martin à quitter sa prison pour rejoindre un couvent.

 

Colère des familles des victimes du pédophile

 

L'annonce de sa remise en liberté a provoqué la colère des familles des jeunes victimes du pédophile et relancé le débat sur l'opportunité de rendre incompressibles les peines pour les crimes les plus graves. La dizaine de sœurs qui vivent au couvent de Malonne ont justifié leur décision d'accueillir Michelle Martin qui serait devenue très pieuse en prison, par la tradition de l'hospitalité monastique et le principe de miséricorde.

 

Michelle Martin avait été arrêtée pendant l'été 1996, en même temps que Marc Dutroux, dont elle a divorcé en 2003. Ce dernier a été condamné à la perpétuité pour l'enlèvement, la séquestration et le viol, entre juin 1995 et août 1996, de six fillettes et adolescentes, ainsi que de la mort de quatre d'entre elles.

Commenter cet article

  • coincoin1981 : A tu vu le film Amen ? nicenew ? je te conseil de le regarder ,tu verra jusqu ou "le pardon" a mené les hommes ....

    Le 29/08/2012 à 17h11
  • nicenew : Non, elles mettent leur foi en pratique. Le diable est dans la bouche de celui qui accuse, Dieu est avec celui qui pardonne.

    Le 29/08/2012 à 15h48
  • coincoin1981 : Mes Soeurs, vous ouvrez la porte au Diable !!!!

    Le 29/08/2012 à 15h05
  • pandia231 : Non elle n'aurait pas pu aller faire la fête, sa liberté conditionnelle est très stricte. elle peut prier toute sa vie, elle ira quand même en enfer !!!!!!

    Le 29/08/2012 à 14h19
  • dacatoro : On a les mêmes en FRANCE !!!!

    Le 29/08/2012 à 13h59
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      logAudience