En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Liège : la Belgique cherche comment éviter un nouveau drame


le 15 décembre 2011 à 18h14 , mis à jour le 15 décembre 2011 à 18h22.
Temps de lecture
3min
[Expiré] belgique

Crédits : AFP

À lire aussi
EuropeAlors que le bilan s'est alourdi jeudi avec une cinquième victime, les responsables politiques belges commencent à étudier les pistes pour mieux contrôler les récidivistes et lutter contre le trafic d'armes.

Deux jours après le drame, la Belgique était toujours sous le choc de la tuerie de Liège ce jeudi. Le bilan s'est alourdi : une femme de 75 ans, dans un état critique depuis mardi, est décédée de ses blessures. Elle est la 5e victime de Nordine Amrani, qui s'était quant à lui suicidé après avoir tiré sur la foule et lancé des grenades.
 
Pendant ce temps, le débat s'est inévitablement ouvert dans la classe politique. Avec une question de base : comment éviter un nouveau drame ? Les responsables politiques avancent déjà deux pistes de réformes : un meilleur contrôle des récidivistes et un renforcement de la lutte contre le trafic d'armes. Avec aussi un mot d'ordre : prendre son temps et ne pas légiférer sous le coup de l'émotion. "La sécurité est une priorité absolue du gouvernement. Il est prêt à prendre des mesures réfléchies qui auront de réels effets sur le terrain, mais il veut éviter d'initier sous le coup de l'émotion des réponses précipitées qui n'apporteraient pas d'effets concrets pour les citoyens", a déclaré le nouveau Premier ministre belge, Elio Di Rupo, devant la Chambre des députés -qui a observé une minute de silence.

Réactions haineuses
 
Elio Di Rupo, qui vit son premier test depuis son entrée en fonction la semaine dernière, à l'issue de la plus longue crise politique de l'histoire du royaume, doit répondre aux angoisses d'une population profondément choquée. Il doit aussi veiller à endiguer les réactions parfois extrêmes ou xénophobes -Nordine Amrani était d'origine marocoaine- qui se sont répandues depuis mardi, notamment sur internet.  
 
"Si nécessaire, la législation sera renforcée contre les trafiquants et ceux qui utilisent ces armes pour commettre des atrocités", a souligné Elio di Rupo. Il a également promis que la "lutte contre l'économie illégale" sera renforcée et que son gouvernement s'attaquera aux "flux de financement" du crime, prostitution et trafics d'armes en tête. Expliquant avoir été "choqué", comme beaucoup de Belges, lorsqu'il a appris que le tueur était un "multirécidiviste", Elio Di Rupo a promis d'examiner si la "législation est adaptée". La "communication" entre les différents services chargés d'assurer le suivi des personnes en liberté conditionnelle, comme c'était le cas de Nordine Amrani, devra être améliorée.

Commenter cet article

  • 12.7 : Je ne sais pas vous, mais moi, mon armurier ne vend pas de grenades. Le problème ce ne sont pas les chasseurs, tireurs et collectionneurs, alors arrêtez avec vos nouvelles lois liberticites. il y a plus de carnages en Europe où la détention d'armes est un véritable chemin de croix qu'aux USA où tout le monde peut s'armer, comme quoi !!!!

    Le 16/12/2011 à 13h56
  • pascalcaen : Ca ne change rien que les armes soient légales ou clandestines quand un taré tire sur une foule. Mais je suis d'accord sur le fait de plus de contrôle.

    Le 16/12/2011 à 12h02
  • gpar2 : Au lieu de stigmatiser les possesseurs déclarés d'armes et de les em...... jusqu'à la garde, les gouvernements freaient mieux de s'occuper des milliers d'armes qui circulent clandesitnement dans leurs états.

    Le 16/12/2011 à 09h50
  • resyl77 : Comme c'est parti on va droit à la guerre civile....et pas dans 100 ans.....

    Le 16/12/2011 à 08h33
  • bobotte71 : Et ces pistes les mènent ou ?

    Le 16/12/2011 à 08h06
      Nous suivre :
      Le club de football de Valence aurait-il plagié Batman ?

      Le club de football de Valence aurait-il plagié Batman ?

      logAudience