En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Norvège: Anders Behring Breivik "cache des informations"


le 06 août 2011 à 18h27 , mis à jour le 06 août 2011 à 18h35.
Temps de lecture
3min
Norvège Behring Breivik

Behring Breivik/Image d'archives / Crédits : DR

À lire aussi
EuropeAnders Behring Breivik semble avoir mené seul ses attaques meurtrières en Norvège. Mais la police, qui pense que l'extrémiste cache des informations, n'exclut pas qu'il ait pu bénéficié d'une aide extérieure. Le point sur l'enquête.

La question de l'existence d'un complice dans l'attentat d'Oslo et la tuerie de l'île d'Utoeya préoccupe la police norvégienne depuis le début de l'enquête. Mais selon les dernières déclarations des enquêteurs, l'extrémiste norvégien Anders Behring Breivik semble avoir mené seul ses attaques meurtrières. La police ajoute toutefois qu'il y aura de nouveaux interrogatoires la semaine prochaine.
 
Mais si l'existence d'une personne directement impliquée dans les attaques est pour l'heure écartée, la police poursuit malgré tout ses investigations afin de déterminer si Anders Behring Breivik a pu bénéficier d'une aide d'une quelconque manière. "Nous nous efforçons d'identifier toute personne avec qui il aurait pu coopérer", précise le chef des enquêteurs, ajoutant qu'il était trop tôt pour exclure que l'auteur revendiqué des attaques du 22 juillet ait pu recevoir de l'aide. "Tout montre qu'il était seul au moment des actes. Nous cherchons à savoir s'il a pu acheter illégalement quelque chose", et si ceux qui lui ont vendu son équipement étaient au courant de ses intentions, indique-t-il.

Un témoin, blogueur d'extrême-droite
 
Toutefois, selon le responsable de l'enquête, la police sait que Behring Breivik, âgé de 32 ans, dissimule des informations. "Jusqu'à présent nous avons parlé de manière plus ou moins libre, mais nous avons commencé à l'affronter davantage... Il cache des informations qui pourraient conduire la police à d'autres personnes", ajoute-t-il. La police va aussi s'intéresser de plus près à ses finances. Behring Breivik a dit qu'il avait amassé d'importantes sommes d'argent liquide et la police "doit vérifier s'il est vrai qu'il ait pu amasser autant d'argent tout seul", explique le responsable de la police. Autre piste : la découverte d'unblogueur norvégien d'extrême droite, dont Behring Breivik a affirmé qu'il était "son auteur contemporain favori". Cet homme est considéré comme un témoin dans l'enquête et que son ordinateur était en cours d'analyse.
 
Le 22 juillet, Anders Behring Breivik a commis un attentat à la voiture piégée près des bureaux du gouvernement travailliste dans le centre d'Oslo, tuant huit personnes. Quelques heures plus tard, il s'est livré à une tuerie systématique sur une île proche de la capitale où étaient rassemblés de jeunes travaillistes lors d'un camp d'été, faisant 69 morts supplémentaires, pour la plupart des adolescents. Il est détenu à l'isolement dans une prison de haute sécurité près d'Oslo. La police l'a interrogé trois fois depuis son arrestation le jour des attaques, pendant 30 heures au total, selon la radio norvégienne. Behring Breivik se présente comme un "croisé" voulant déclencher une guerre contre l'islam et le multiculturalisme en Europe. Il a décrit ses actes comme étant "cruels" mais "nécessaires".

Commenter cet article

  • ten75 : C 'est homme est loi d 'etre FOU , comme certains voudrait le faire croire , pour se rassurer , il est calme , posé , méthodique , tres bien organisé , un peu comme un snipper pro, et de croire que c' est un cas isolé , est criminel , si il est sur qu 'il faille faire tout pour éviter des répliques , il faudrait aussi ne pas négliger la situation qui amène à ces actes

    Le 07/08/2011 à 11h33
  • luculus01 : J'ai déjà écrit que ce personnage n'était que la pointe de l'iceberg. Qu'il ait reçu physiquement de l'aide ou non n'est pas le plus important .Ce qui compte c'est ce courant de pensée qui est entrain de gangréner l'Europe C'est ce courant qu'il faut éradiquer et il est grand temps de mettre les polices européennes sur ce problème Luciano

    Le 07/08/2011 à 09h17
  • millencolin22 : Effectivement! LOL

    Le 07/08/2011 à 05h02
  • levioloniste06 : Le Pen avait raison, et la Norvège va payer cher sa naïveté...Le type n'est pas seulement un fou furieux extrémiste, mais bien un intellect terroriste qui réagit comme si tout ce qui lui arrive est calculé...

    Le 06/08/2011 à 21h33
  • charles.martel : Depuis le début qu'il dit qu'il y a d'autres personnes impliquées et que d'autres actions auront lieu, il serait peut-être temps d'accorder enfin de la crédibilité à ses propos, ce n'est pas comme s'il n'avait pas été jusqu'au bout de ses idées jusqu'à maintenant...

    Le 06/08/2011 à 19h45
      Nous suivre :
      Le maire de Toronto danse sur du reggae au conseil municipal

      Le maire de Toronto danse sur du reggae au conseil municipal

      logAudience