En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Norvège: Breivik prétend s'être armé à l'étranger


le 04 août 2011 à 14h41 , mis à jour le 04 août 2011 à 16h16.
Temps de lecture
3min
Norvège Behring Breivik

Behring Breivik/Image d'archives / Crédits : DR

A lire aussi
EuropeAnders Behring Breivik, responsable présumé de la mort de 77 personnes le 22 juillet dernier dans la région d'Oslo, affirme s'être fourni en armes à l'étranger. L'homme promet d'en révéler plus si le gouvernement norvégien satisfait ses revendications politiques.

L'extrémiste norvégien Anders Behring Breivik affirme avoir bénéficié d'aide pour se procurer à l'étranger le matériel nécessaire à ses attaques meurtrières du 22 juillet. Mais il refuse d'en dire plus tant que ses demandes politiques n'auront pas été satisfaites, selon son avocat. "Il s'est procuré à l'étranger presque tout le matériel qu'il a utilisé" pour perpétrer ses attaques, affirme son avocat, Geir Lippestad, cité jeudi par le journal Verdens Gang (VG), précisant que son client affirme avoir visité une vingtaine de pays à cette fin.

"Il dit qu'il a rencontré des personnes et qu'il s'est procuré du matériel pendant ces voyages. Il dit que plusieurs personnes l'ont aidé à se procurer ce matériel", ajoute l'avocat, interrogé par le quotidien à l'issue du troisième interrogatoire de Behring Breivik par la police mercredi. L'avocat n'a pas précisé si ces personnes présumées partageaient les opinions politiques du tueur, ni si elles étaient au courant de ses intentions.
 
Des demandes politiques "extravagantes" 
 
Anders Behring Breivik, 32 ans, a avoué être responsable de la fusillade contre un rassemblement de jeunes sur l'île d'Utoeya le 22 juillet et de l'explosion peu auparavant d'une bombe dans le centre d'Oslo, faisant 77 morts au total.

Il affirme avoir perpétré ces attaques seul, une hypothèse jugée probable par la police. "Il dit qu'il ne répondra pas là-dessus (l'aide logistique à l'étranger, ndlr) avant d'avoir obtenu gain de cause sur ses demandes extravagantes portant sur une révolution dans la société" norvégienne, précise Geir Lippestad. Lors de son précédent interrogatoire vendredi, Behring Breivik a notamment réclamé la démission du gouvernement et l'abdication du roi de Norvège, selon les médias norvégiens. Se présentant comme un croisé ou un "chevalier templier", l'extrémiste norvégien se dit en guerre contre l'islam et le multiculturalisme en Europe

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

      Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

      logAudience