En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Plus de mille hommes luttent contre les feux au Portugal et à Madère


le 21 juillet 2012 à 10h51 , mis à jour le 21 juillet 2012 à 10h55.
Temps de lecture
3min
Incendies sur l'île de Madère : une carcasse de voiture brûlée dans un paysage ravagé à Camacha (20 juillet 2012)

Incendies sur l'île de Madère : une carcasse de voiture brûlée dans un paysage ravagé à Camacha (20 juillet 2012) / Crédits : AFP / M. Riopa

À lire aussi
EuropeAu Portugal, environ 5000 hectares ont été touchés par les incendies dans la région de l'Algarve, non loin du secteur touristique du Faro. A Madère, plusieurs villages ont dû être évacués devant la progression des flammes.

Face aux incendies qui font rage depuis le milieu de la semaine dans le sud du Portugal et à Madère, deux régions très prisées des touristes, plus d'un millier d'hommes sont à pied d'oeuvre. Dans la seule région de Tavira, au sud du Portugal, ils sont environ 900 hommes, appuyés par trois hélicoptères bombardiers d'eau et cinq avions, dont un "Canadair" espagnol, à participer aux opérations pour venir à bout d'un incendie qui a commencé mercredi et s'étend désormais sur trois fronts.

Tavira, dans l'Algarve, est située à une quarantaine de km de Faro, une station balnéaire très fréquentée en été par les touristes étrangers. Selon les autorités au moins 5000 hectares ont été touchés par les incendies dans cette région, visitée dans la matinée de vendredi par le ministre de l'Intérieur, Miguel Macedo.

La météo attise les flammes

A Madère, archipel de l'Atlantique très apprécié des voyageurs pour ses spectaculaires paysages de montagnes, plus de 200 pompiers et secouristes soutenus par un contingent d'environ 80 hommes venus du continent, continuent de lutter contre plusieurs feux de forêt et de broussailles. Au moins 25 maisons ont été entièrement détruite à Santa Cruz, à une vingtaine de km à l'est de la capitale Funchal et quelque 500 personnes sont depuis deux jours privées d'électricité en raison des incendies. Depuis le début des incendies, plusieurs villages ont été évacués et une quarantaine de personnes ont été assistées à l'hôpital.

"Il n'y a pas besoin actuellement de renforcer davantage" le dispositif déployé à Madère, a déclaré le Premier ministre Pedro Passos Coelho, qui se trouve actuellement en visite au Mozambique. Alors que plusieurs voix s'élèvent pour évoquer la piste criminelle, le ministère public a annoncé l'ouverture d'une enquête pour déterminer les causes des incendies à Madère.

Ces derniers jours, des températures élevées et un fort vent ont compliqué la tâche des pompiers. Une grande partie du territoire était en état d'alerte élevé vendredi.

Commenter cet article

  • whammy-bar66 : Il faut mettre la sauce...

    Le 21/07/2012 à 16h03
      Nous suivre :
      Leur avion gèle, ils descendent pour le pousser

      Leur avion gèle, ils descendent pour le pousser

      logAudience