En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Tatouages nazis : la star russe plaide l'ignorance


le 22 juillet 2012 à 13h43 , mis à jour le 22 juillet 2012 à 14h18.
Temps de lecture
3min
Le baryton russe Evgueni Nikitine lors d'un concert où il jouait des percussions (archives)

Le baryton russe Evgueni Nikitine lors d'un concert où il jouait des percussions (archives) / Crédits : DR

A lire aussi
EuropeAprès avoir dû renoncer au Festival de Bayreuth pour cause de tatouages à connotation nazie, le Russe Evgueni Nikitine tente de se justifier dans un entretien.

 "Je n'avais pas conscience que les symboles que je porte comme tatouages peuvent être liés ou utilisés par les nazis ou néonazis". Ce dimanche, dans un courrier électronique publié par l'hebdomadaire allemand Bild am Sonntag, le Russe Evgueni Nikitine, qui a renoncé au rôle principal de la nouvelle production du "Vaisseau fantôme" au Festival de Bayreuth en raison de plusieurs tatouages à connotation nazie, s'est efforcé de s'expliquer. "J'ai conscience que les crimes qui ont été commis dans l'Allemagne nazie font partie des crimes les plus horribles jamais commis", a-t-il ajouté.

Il a expliqué s'être fait tatouer en 1989, 1990 et 1991 en Russie et avoir choisi les motifs dans des "livres sur des mythes nordiques et des catalogues de magazines de tatouages". "Les motifs n'ont pour moi aucune signification politique. Ils ont simplement une signification spirituelle. Je n'ai jamais appartenu à un parti politique, ni hier, ni aujourd'hui", a-t-il dit.

Un remplaçant sud-coréen

Parmi les différents tatouages à connotation nazie sur la poitrine du baryton-basse de 38 ans, Bild am Sonntag dévoile : une croix gammée, sur laquelle a ensuite été tatouée un autre motif, et deux runes (caractères de l'ancien alphabet des langues germaniques orientales et septentrionales). Une rune en forme de flèche qui est, selon un expert cité par Bild am Sonntag, Volker Koop, la "rune de combat", ancien signe de reconnaissance d'une division de volontaires SS. Et une rune en forme de triangle avec un trident, "la rune de vie" utilisée notamment par l'organisation nazie Lebensborn, dont le but était d'augmenter le taux de naissance d'enfants aryens.

Selon le porte-parole du Festival de Bayreuth, Peter Emmerich, cité par Bild am Sonntag, Evgueni Nikitine, s'est "montré calme et paisible", lors de l'entretien qu'il a eu samedi matin avec la direction du Festival après les révélations sur ses tatouages. Questionné sur la signification de ces motifs, il a réagi avec "une grande ignorance et naïveté", a ajouté Peter Emmerich. Katharina Wagner, 34 ans, qui dirige avec sa demie-soeur, Eva Wagner-Pasquier, 67 ans, le Festival a confié à Bild am Sonntag: "Ma soeur et moi, nous sommes très touchées et bouleversées" par cette histoire.

La décision de Nikitine de se retirer est "complètement en harmonie avec la politique du Festival de rejeter l'idéologie national-socialiste sous n'importe quelle forme", avait déclaré samedi soir le Festival sur son site internet. L'annulation de la présence de Nikitine à Bayreuth, quatre jours avant la première du "Vaisseau Fantôme", a obligé la direction à trouver un nouveau chanteur pour le premier rôle. Il s'agit du Sud-Coréen de 40 ans Samuel Youn. Le baryton, qui a étudié le chant à Séoul, Milan et Cologne, occupe également le rôle du "héraut du roi" dans la production de "Lohengrin", programmée le 27 juillet notamment au Festival, deux jours après la première du "Vaisseau Fantôme".

Commenter cet article

  • libertecherie65 : Son argument ne tiens pas la route...

    Le 22/07/2012 à 17h52
      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience