En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Ukraine : en plein Euro 2012, l'appel de Timochenko examiné... sans elle


le 26 juin 2012 à 10h11 , mis à jour le 26 juin 2012 à 10h31.
Temps de lecture
3min
Ukraine : Ioulia Timochenko montre ce qu'elle affirme être les séquelles des violences subies en prison, 25 avril 2012

Ukraine : Ioulia Timochenko montre ce qu'elle affirme être les séquelles des violences subies en prison, 25 avril 2012 / Crédits : AFP PHOTO / UKRAYINSKA PRAVDA

À lire aussi
EuropeAu lendemain du report après l'Euro 2012 de football du second procès de l'ex-Premier ministre, la justice ukrainienne examine ce mardi son appel dans l'affaire qui lui a valu d'être condamnée à sept ans de prison pour abus de pouvoir.

En plein Euro 2012 de football, les démêlés d'Ioulia Timochenko avec la justice ukrainienne continuent de rythmer les à-côtés diplomatiques de la compétition. Lundi, son procès en première instance pour détournements de fonds et fraude fiscale a été une nouvelle fois reporté. L'audience aura lieu le 10 juillet, une semaine après la finale qui aura lieu à Kiev, la capitale (lire notre article : "Ukraine : sitôt repris, le procès de Timochenko reporté après... l'Euro 2012")
 
Ce mardi, c'est l'appel de l'ancienne Premier ministre contre sa condamnation à sept ans de prison pour abus de pouvoir alors qu'elle dirigeait le gouvernement en 2009 qui est examiné (lire notre article : "Ukraine : Ioulia Timochenko condamnée à 7 ans de prison").

L'avocat de Timochenko pessimiste

Hospitalisée pour des douleurs aiguës au dos, consécutives selon elle à des brutalités reçues en prison, l'égérie de la Révolution orange de 2004 n'assistera pas à l'audience.  Son avocat ne se fait guère d'illusion sur le résultat. "Il ne peut pas y avoir de justice pour Timochenko, tous les espoirs de la défense reposent au-delà des frontières de l'Ukraine", affirme Sergueï Vlassenko.
 
La situation de Ioulia Timochenko a provoqué une grave crise diplomatique entre l'Ukraine et l'Union européenne. Malgré les pressions, le président Viktor Ianoukovitch, grand rival de Ioulia Timochenko que cette dernière accuse de manipuler la justice pour l'écarter définitivement de la scène politique, souligne cependant qu'il n'interviendra pas avant que toutes les poursuites et les appels ne soient examinés. 

Commenter cet article

  • Lou117 : Il ny a rien de choquant avec cette photo !

    Le 26/06/2012 à 12h26
  • anubis112 : Non ce n'est pas déplacé car cette femme nous montre les coups qu'elle a reçu en détention.

    Le 26/06/2012 à 11h10
  • fleurdevanille2 : Une autre photo, elle est très déplacée, on peut parler de sa santé sans montrer son ventre !!!!

    Le 26/06/2012 à 10h20
      Nous suivre :
      EXTRAIT Sept à Huit : aux Etats-Unis, la police est dans l'école

      EXTRAIT Sept à Huit : aux Etats-Unis, la police est dans l'école

      logAudience