En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le jeu World of Warcraft "à la barre" du procès Breivik


le 06 juin 2012 à 19h27 , mis à jour le 06 juin 2012 à 22h23.
Temps de lecture
3min
Anders Behring Breivik à son procès le 3 mai 2012

Anders Behring Breivik à son procès le 3 mai 2012 / Crédits : Arnesen Tommy/Stella Pictures/ABACA

À lire aussi
EuropeAnders Behring Breivik a affirmé en avril s'être servi du jeu World of Warcraft pour planifier le massacre de 77 personnes en juillet dernier. Ce mercredi, l'accusation a voulu en savoir plus mais l'extrémiste s'est montré peu loquace.

Lors du procès d'Anders Behring Breivik, jugé pour la mort de 77 personnes l'an dernier, l'accusation a longuement abordé mercredi le jeu World of Warcraft auquel l'extrémiste a joué de manière intensive avant le carnage. Plusieurs fois, elle a tenté de faire parler Breivik sur sa pratique assidue du jeu dans les années qui ont précédé les attaques du 22 juillet 2011, mais elle s'est heurtée le plus souvent au mutisme de l'intéressé. "World of Warcraft n'a rien à voir avec le 22 juillet", a dit l'accusé. "Le Parquet tente seulement de me ridiculiser", a-t-il ajouté, éteignant même à un moment son micro, excédé par les questions insistantes du procureur Svein Holden.

Dans le passé, Anders Behring Breivik a expliqué avoir pris une année sabbatique en 2006 pour s'adonner entièrement à ce jeu en réseau, planté dans un univers médiéval fantastique et généralement considéré comme non-violent, y consacrant jusqu'à 16 ou 17 heures par jour.

Ce n'est pas le procès des jeux vidéo

Mercredi, la Cour s'est vu présenter des preuves démontrant qu'il avait continué d'y jouer intensivement jusqu'en février 2011, quelques mois seulement avant de placer une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, puis d'ouvrir le feu sur de jeunes travaillistes réunis sur l'île d'Utoeya. Ces deux attaques avaient fait 77 morts. Sans faire le procès des jeux vidéo, le procureur a expliqué après l'audience que ses questions visaient à mettre en lumière des incohérences dans les explications de Breivik et à aider à déterminer son état de santé mentale.

Anders Behring Breivik affirme en effet s'être consacré à l'écriture "à plein temps" de son manifeste idéologique à partir de 2007, une activité a priori peu compatible avec la pratique assidue de World of Warcraft. Or, en 2008, il écrivait aussi s'être consacré "non stop" au jeu. Face à cette contradiction apparente, l'extrémiste de 33 ans s'est défendu en expliquant avoir jonglé entre son manifeste et les jeux. "Vous être procureur à plein temps et pourtant vous avez certainement des hobbies quand vous rentrez chez vous le soir", a-t-il répliqué à Svein Holden.
 

Commenter cet article

  • redangel85 : Il est assez intriguant qu'en Corée du Sud (dont je rappelle que le jeu vidéo est considéré comme un sport...) il n'y a pas eu de phénomène Breivik depuis le temps... Je propose aussi d'enfermer les 10 ou 20 millions de joueurs de WoW en tant que criminels en puissance. Les jeux vidéos sont comme la peinture, le piano, la cinéphilie ou le jardinage un monde ou l'individu se referme sur une bulle pour y rêver d'un monde meilleur. Les jeux de guerre et les RPG cultive le sentiment d'héroïsme des joueurs et il me semble logique qu'une personne comme Breivik, se voyant héros de son idéologisme, ait pu non pas être influencé (parce qu'il n'y a pas de "massacre" dans WoW) mais simplement attiré par ce genre de jeu. Et enfin, je rappelle qu'il existe une classification pour les jeux vidéo (PEGI) et que pour être moi-même gros joueur et donc en contact avec les différentes communauté, on trouve bien souvent des pré-ados (

    Le 07/06/2012 à 08h02
  • nicolefoux : Mélanger World of Warcraft et un massacre... C'est faire montre de la pluis grande ignorance qui puisse etre. Renseignez vous avant de parler de faire des rapprochements, de tout mélanger! Quelle pitié ces personnes qui rejetent toute la faute sur un loisir: Il y a eut le Rock, les jeux de roles, maintenant les jeux vidéo, ce sera quoi le prochain?

    Le 07/06/2012 à 06h52
      Nous suivre :
      Montebourg à Macron : : "bonne chance Manu !"

      Montebourg à Macron : : "bonne chance Manu !"

      logAudience