En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Grève : l'aéroport de Francfort menacé de paralysie mercredi matin

Edité par
le 28 février 2012 à 17h07
Temps de lecture
2min
À lire aussi
Monde
Les contrôleurs aériens allemands menacent de paralyser l'aéroport de Francfort mercredi matin avec un élargissement de leur grève aux aiguilleurs du ciel, ce que le gestionnaire de l'aéroport et la compagnie Lufthansa tentent d'empêcher en saisissant la justice. Une demande en référé doit être examinée mardi soir, à partir de 17H00 GMT, selon un communiqué du tribunal du travail de Francfort. La procédure pouvant faire l'objet d'un appel, la décision finale pourrait être encore retardée de quelques heures, a précisé un porte-parole du tribunal. Le syndicat des contrôleurs aériens et préparateurs au sol (GdF), en grève depuis une dizaine de jours avec des interruptions, veut durcir son mouvement en ralliant à sa cause le personnel de la tour de contrôle de l'aéroport, appelé à débrayer par "solidarité" mercredi entre 04H00 et 10H00 GMT. Une douzaine d'aiguilleurs du ciel, sans lesquels tous les avions sont cloués au sol, sont concernés dans cette tranche horaire, selon une porte-parole de leur employeur, l'agence allemande de la sécurité aérienne (DFS), qui s'est jointe à la demande en référé de Fraport et Lufthansa. Cette extension du conflit social "causerait des perturbations massives du trafic aérien mondial et un énorme dommage financier" selon Fraport. L'aéroport de Francfort est le plus important d'Allemagne et le troisième d'Europe en nombre de passagers.
Commenter cet article

      Nous suivre :
      Transport aérien : y a-t-il des régions trop risquées à survoler ?

      Transport aérien : y a-t-il des régions trop risquées à survoler ?

      logAudience