En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Benoît XVI, "pèlerin de la paix"en Jordanie


le 09 mai 2009 à 07h44
Temps de lecture
3min
[Expiré] Le pape Benoît XVI à son arrivée à Amman, en Jordanie.

Crédits : REUTERS

A lire aussi
InstitutionsLe pape devait se rendre samedi dans la plus grande mosquée de Jordanie pour marquer sa volonté de dialogue avec l'islam.

 
> Le pape prône à Amman le dialogue chrétiens-musulmans


     
Pour la deuxième journée de sa tournée au Proche-Orient, le pape Benoît XVI s'est rendu samedi dans la plus grande mosquée de Jordanie pour marquer sa volonté de dialogue avec l'islam. Benoît XVI a visité la mosquée al-Hussein ben Talal d'Amman eta ensuite rencontré des dignitaires religieux musulmans.

Le pape Benoît XVI a, lors d'un discours  dans l'enceinte de la mosquée, dénoncé la "manipulation idéologique de la religion" à des fins politiques qui peut déboucher sur des violences. Le pape s'est élevé en faux contre ceux qui "soutiennent" que "la religion est nécessairement une cause de division dans notre monde" et "prétendent que, moins d'attention est prêtée à la religion, (...) mieux cela est". Admettant "l'existence de tensions et de divisions entre les membres des différentes traditions religieuses", Benoît XVI a affirmé que "c'est souvent la manipulation idéologique de la religion, parfois à des fins politiques, qui est le véritable catalyseur des tensions et des divisions."

"Pas le bienvenu"

Avant de se rendre dans la mosquée d'Amman, le pape est allé sur le Mont Nebo, où, selon la Bible, Moïse est mort après que Dieu lui ait montré la Terre promise. A son arrivée vendredi pour le premier voyage de son pontificat en Terre sainte, le pape avait exprimé son "profond respect" pour la communauté musulmane. Il avait aussi plaidé pour la "liberté religieuse" dans une région où les chrétiens ont une vie difficile. Des déclarations qui vont dans le sens des autorités jordaniennes qui veulent que la visite du pape soit un succès, faisant du royaume un exemple de coexistence entre chrétiens et musulmans. Mais le voyage du pape a été critiqué par la puissante confrérie des Frères musulmans et sa branche politique. Les islamistes ont déclaré que le pape n'était "pas le bienvenu" s'il ne s'excusait pas pour ses "propos contre l'islam".

Pas de manifestations islamistes prévues
 
Le pape avait provoqué une polémique en 2006 lorsqu'il avait semblé établir une relation entre islam et violence dans une intervention à Ratisbonne, en Allemagne. Benoît XVI avait ensuite exprimé des regrets pour les réactions suscitées par ses propos. Les islamistes n'ont pas prévu de manifestations mais des mesures de sécurité draconiennes ont été prises en Jordanie.
 
Le pape qui doit se rendre la semaine prochaine en Israel et Cisjordanie a déclaré vouloir être un "pèlerin de paix" dans une région où les tensions sont particulièrement fortes, notamment après l'offensive meurtrière d'Israël dans la bande de Gaza en décembre-janvier. Sa visite doit s'achever le 15 mai.

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Nono : Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté !

    Le 09/05/2009 à 11h27
  • Charles : Sa sainteté le Pape Benoît XVI effectue une visite en Jordanie après sa visite pour la Turquie. Ne peut-on pas déduire l'ouverture de sa sainteté au dialogue inter-culturel et de la vie en paix entre les différentes religions?

    Le 09/05/2009 à 08h54
  • Gaby : Le discours d'accueil du Roi de Jordanie et la réponse du Pape sont un bel exemple de liberté religieuse, qui permet d'espérer non seulement un bon voyage en Terre Sainte, mais surtout une avancée pour le dialogue inter-religieux fondée sur le droit à la liberté religieuse partout et pour toute religion. L'équilibre du monde passe par là.

    Le 09/05/2009 à 08h12
  • PEPITO : Le probleme c est qu il ne parle pas le meme langage .

    Le 09/05/2009 à 08h11
      Nous suivre :
      En manque d’idée : voici les jouets tendances pour ce Noël

      En manque d’idée : voici les jouets tendances pour ce Noël

      logAudience