En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le pape dit son "profond respect" pour les musulmans


le 08 mai 2009 à 15h00
Temps de lecture
4min
[Expiré] rania pape benoît XVI jordanie

Crédits : Reuters

À lire aussi
InstitutionsDébutant vendredi son 1er voyage en Terre Sainte par la Jordanie, Benoît XVI a estimé que la liberté religieuse était "un droit humain fondamental".

 
> 9 ans après Jean Paul II, Benoît XVI en Terre Sainte


Le pape Benoît XVI a exprimé son "profond respect pour la communauté musulmane" à son arrivée vendredi en Jordanie, au début de son premier voyage en Terre sainte. Dans une allocation à l'aéroport international d'Amman, il a souligné que la "liberté religieuse est naturellement un droit humain fondamental et mon espérance fervente et ma prière sont que le respect des droits inaliénables et de la dignité (...) soient toujours plus affirmés et défendus non seulement au Moyen-Orient mais partout dans le monde". "Ma visite en Jordanie me donne l'heureuse occasion de dire mon profond respect pour la communauté musulmane, et de rendre hommage au rôle déterminant de sa Majesté le roi dans la promotion d'une meilleure compréhension des vertus proclamées par l'islam", a encore dit le souverain pontife.
 
Benoît XVI, qui effectue sa première visite dans un pays arabe musulman depuis le début de son pontificat en 2005, s'exprimait en italien devant notamment le roi Abdallah II et la reine Rania, des membres de la famille royale, ainsi qu'un parterre de responsables et de dignitaires religieux. La Jordanie "a été depuis longtemps à l'avant-garde d'initiatives en faveur de la paix au Moyen-Orient et à travers le monde, en encourageant le dialogue interreligieux et en soutenant les efforts qui visent à une juste solution au conflit israélo-palestinien, en accueillant des réfugiés en provenance de l'Irak voisin, et en cherchant à réduire les extrémistes", a-t-il poursuivi.
 
Abdallah II souligne "l'engagement" du pape "à dissiper les malentendus"
 
Le pape a saisi l'occasion pour "rappeler les efforts en faveur de la paix en cette région", de feu le roi Hussein, père d'Abdallah II. Il a espéré que "son engagement pour la résolution des conflits dans la région puisse continuer à porter des fruits visant à promouvoir la paix désirée et la vraie justice pour tous ceux qui vivent" dans cette région. Il a conclu en souhaitant que sa visite et "naturellement toutes les initiatives qui visent à favoriser les bonnes relations entre chrétiens et musulmans, nous aident (...) dans un amour fraternel les uns pour les autres".
 
Pour sa part, Abdallah II a appelé le pape à ouvrir un nouveau dialogue entre chrétiens et musulmans et à faciliter un règlement du conflit israélo-palestinien. Il s'est félicité de "l'engagement" du pape "à dissiper les malentendus et les divisions qui ont porté atteinte aux relations entre chrétiens et musulmans". La puissante confrérie des Frères musulmans en Jordanie et leur branche politique, le Front de l'action islamique, ont affirmé que le pape n'était "pas le bienvenu" s'il ne s'excusait pas pour ses "propos contre l'islam". Le mouvement faisait référence à une polémique datant de 2006 où Benoît XVI avait semblé établir une relation entre islam et violence. Le pape avait ensuite exprimé ses regrets pour les réactions suscitées par ses propos. Après la Jordanie, le pape doit se rendre lundi en Israël et à Bethléem en Cisjordanie.

La reine Rania sur Twitter pour rendre compte de la visite du pape

La reine Rania a décidé de s'inscrire sur le réseau internet de socialisation Twitter à l'occasion de la visite du pape Benoît XVI en Jordanie, a annoncé vendredi son bureau. "Viens juste d'entendre le discours du pape. Notre région a tellement besoin d'un message de paix", écrit-elle. "Viens juste d'aller en hélico à l'aéroport pour recevoir le pape. Mon mari pilotait et faisait des acrobaties pour passer sa nervosité", indique-t-elle plus tôt. "Journée spéciale ici à Amman: pas tous les jours que le pape est en visite" en Jordanie, écrit-elle encore auparavant.

Commenter cet article

  • Alexandre : Et bien au moins, une chose est sur, le Pape n'est pas mon porte parole...

    Le 12/05/2009 à 18h41
  • K : Il n'ya pas de paix sans JESU CHRIST ! Mon coeur est tombé malade quand j'ai apris ce message du pape ; lui qui était sensé mieux placer pour leur parler de JESU ,je ne sais pas si le pape connait sa mission sur cette terre , Je me demande si ces musulmant nous écouterons encore , c'est pourquoi ils continuent à persecuter mon frère qui leur apportent la bonne nouvelle . il n'ya pas de liberté religieuse que de croire en JESU CHRIST.

    Le 09/05/2009 à 13h46
  • Gloiradieu : Tout à fait d'accord avec Toni de Mons (Belgique). Le "souverain pontife" çà me laisse rêveuse ce genre de qualficatif, et beaucoup d'autres tels "le Saint Père...." pour un être humain. Seul DIEU est souverain...

    Le 09/05/2009 à 11h36
  • Toni : Il dit son "profond respect", il parle de "liberté religieuse qui est un droit" et les chrétiens dans les pays musulmans ont-il le droit de professé tranquillement leur foi ? Ont-il le droit à une église ? Le respect doit aller dans les deux sens et pas seulement dans un sens. Il a peur maintenant, après la gaffe qu'il avait dans une université. Réclame-t-il aux musulman le droit de liberté religieuse pour les chrétiens ???? Bien sûr que non. Qu'il le demande donc officiellement et on verra ensuite les réactions.

    Le 09/05/2009 à 10h36
  • Herve : Bravo et soutien total a benoit XVI, il a son franc parle et il a raison

    Le 09/05/2009 à 03h16
      Nous suivre :
      Candidates au jihad : le témoignage de parents et d’une repentie

      Candidates au jihad : le témoignage de parents et d’une repentie

      logAudience