En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La France ira à la remise du Nobel de la paix à Xiaobo


le 09 novembre 2010 à 13h52
Temps de lecture
3min
liu xiaobo

Liu Xiaobo / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
InstitutionsEn dépit des mises en garde de Pékin qui a menacé vendredi de "conséquences" les pays qui apporteraient leur soutien à Liu Xiaobo, le Quai d'Orsay a annoncé mardi que la France assisterait le 10 décembre à la remise du prix Nobel de la paix, attribué au dissident chinois.

"Lors de cette remise de prix, chaque année, la France est toujours représentée par son ambassade en Norvège. Cette tradition sera poursuivie cette année." La France sera représentée le 10 décembre à la remise du prix Nobel de la paix, attribué au dissident chinois Liu Xiaobo, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères, en dépit des mises en garde de Pékin. "Nous avons des contacts avec nos collègues européens et nous comprenons de ces contacts que c'est le choix qu'ils entendent privilégier", a-t-il ajouté. Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner avait indiqué lundi qu'une concertation entre pays de l'UE avait été engagée sur cette question.
 
Selon des sources diplomatiques, l'ambassade de Chine à Oslo a envoyé une lettre aux représentations d'autres pays pour leur demander plus ou moins implicitement de ne pas prendre part à la cérémonie Nobel dans la capitale norvégienne. La récompense sera remise à l'Hôtel de ville d'Oslo lors d'une cérémonie à laquelle tous les ambassadeurs présents en Norvège sont traditionnellement invités. Le comité Nobel est indépendant de l'Etat norvégien.
 
Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Cui Tiankai avait menacé vendredi de "conséquences" les pays qui apporteraient leur soutien au dissident. L'attribution du Nobel de la paix à Liu Xiaobo, condamné à 11 ans de prison dans son pays pour "subversion du pouvoir de l'Etat" après avoir cosigné la "Charte 08" qui réclame une Chine démocratique, a ulcéré le régime chinois qui
considère l'opposant comme un "criminel". La remise officielle du prix ne pourra avoir lieu qu'en l'absence du lauréat, emprisonné, tandis que son épouse Liu Xia est en résidence surveillée. La France a été critiquée en fin de semaine dernière par les ONG de défense des droits de l'Homme pour avoir reçu en grande pompe le président chinois Hu Jintao, en visite d'Etat. Selon ces associations, la défense des droits de l'Homme a été sacrifiée lors de ces entretiens sur l'autel des intérêts économiques des entreprises françaises.

Commenter cet article

  • alain-paris : J'adore votre humour

    Le 09/11/2010 à 17h59
  • kosotto1 : Et ils vont y aller comment les Français à la remise du Nobel ? Avec un sac sur la tête pour ne pas être reconnus par les Chinois ?

    Le 09/11/2010 à 17h14
  • zolgy : Je ne suis pas d' accord, bien sure qu'il faut le dire et le mettre en avant. J'imagine que ça vous rassure de penser ça ? mais vous êtes humain avant tout; Je pense que la morale va au delà de la politique et des finances, n'en déplaise à certains, et notamment les instances dirigeantes chinoises qui se cachent derrière leur puissance économique; je pense que quelqu'un qui ne se fait respecter que par la menace est quelqu'un de faible, dangereux et indigne de confiance en tout points

    Le 09/11/2010 à 16h32
  • monacfrance : Bien joué je dirais ....

    Le 09/11/2010 à 16h17
  • rose-marie54 : La Chine savait que la France irait à la remise du prix Nobel ,mais en diplomatie, il est de bon ton de paraitre exaspéré..................

    Le 09/11/2010 à 16h07
      Nous suivre :
      Star Wars VII, le réveil de la Force : la bande-annonce sous-titrée en français

      Star Wars VII, le réveil de la Force : la bande-annonce sous-titrée en français

      logAudience