ARCHIVES

16 morts dans l'attentat contre l'ambassade américaine


le 17 septembre 2008 à 12h35
Temps de lecture
3min
TF1/LCI

Carte du Yémen / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
Moyen-orientUn groupe islamiste se présentant comme le "Jihad islamique au Yémen" a par ailleurs revendiqué l'attaque meutrière.

L'attentat à la voiture piégée contre l'ambassade des Etats-Unis mercredi à Sanaa a fait 16 morts, six assaillants, six militaires et quatre civils, dont une ressortissante indienne, selon un dernier bilan fourni par le ministère de l'Intérieur. Un groupe islamiste se présentant comme le "Jihad islamique au Yémen" a par ailleurs revendiqué l'attaque meutrière dans un communiqué.
 
Le mouvement terroriste a aussi menacé de prendre pour cible les chancelleries de Grande-Bretagne, d'Arabie saoudite et des Emirats arabes unis dans la capitale yéménite. "Nous, organisation du Jihad islamique au Yémen, annonçons notre responsabilité pour l'opération martyre mercredi matin contre l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa", lit-on dans ce communiqué, signé d'un certain "Abou Ghaïth Al-Yamani". "Nous allons poursuivre la série d'explosions selon le plan préétabli et (visant) d'autres ambassades", ajoute le texte, dont l'authenticité ne peut être établie.

"Si nos frères ne sont pas libérés..."
 
Cette dernière phrase se réfère à un précédent communiqué daté de mardi et adressé aux ambassades d'Arabie saoudite, de Grande-Bretagne, des Etats-Unis et des Emirats arabes unis au Yémen, dans lequel le groupe avertissait qu'il allait faire "exploser ces ambassades (...) si nos frères ne sont pas libérés" des prisons du Yémen.
 
On ne sait rien du "Jihad islamique au Yémen", et notamment de ses liens avec les "Brigades Jund Al-Yemen" (soldats du Yémen), branche locale du réseau Al-Qaïda. Ce groupe mystérieux ne s'était manifesté qu'une fois, pour revendiquer un attentat qui avait ensuite été revendiqué par la branche locale d'Al-Qaïda.

(D'après agence)

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Cette année, la plus belle femme du monde est...

      logAudience