En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Tzipi Livni remporte de peu la primaire de Kadima


le 18 septembre 2008 à 06h31
Temps de lecture
3min
Tzipi Livni Kadima Israël

Image d'archives / Crédits : Abacapress

A lire aussi
Moyen-orientVainqueur de peu face à Shaul Mofaz, la ministre des Affaires étrangères devrait succéder à Ehud Olmert à la tête du gouvernement.

La ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni, 50 ans, a remporté avec une courte avance l'élection primaire de Kadima, le parti centriste majoritaire, à la tête duquel elle va prendre la succession du Premier ministre démissionnaire Ehud Olmert.

Mais, alors que les sondages sortis des urnes lui donnaient 10 à 12 points d'avance, Tzipi Livni l'emporte finalement avec seulement un peu plus d'un point de marge sur le ministre des Transports Shaul Mofaz, qui a refusé de concéder sa défaite jusqu'à l'annonce du résultat final. Selon un communiqué du parti, Tzipi Livni a obtenu 43,1% des voix contre 42% à Shaul Mofaz, ancien chef d'état-major de l'armée israélienne. 

"Créer la stabilité"

Le résultat final est un soulagement pour Tzipi Livni, qui avait revendiqué sa victoire quelques heures plus tôt devant ses partisans. "Les bons l'ont emporté", avait déclaré l'ancienne avocate et agent du Mossad. "Vous avez tout simplement été incroyables !" . Tzipi Livni a ensuite fait part de son intention de former rapidement une nouvelle coalition gouvernementale afin de préserver la stabilité du pays. "Au niveau du gouvernement en Israël, nous avons à faire face à des menaces sérieuses", a-t-elle lancé. "La mission nationale (...) est de créer rapidement la stabilité." 

Kadima ne disposant que d'un quart des sièges à la Knesset, Tzipi Livni devra composer avec le parti travailliste d'Ehud Barak sur sa gauche et les partis religieux sur sa droite pour former un nouveau gouvernement et prendre le poste laissé vacant par Ehud Olmert, éclaboussé par des soupçons de corruption. Si elle y parvient, elle deviendra la première femme Premier ministre en Israël depuis Golda Meir dans les années 1970.

42 jours pour trouver une coalition
 
Ehud Olmert, qui a téléphoné à sa ministre pour la féliciter, devrait néanmoins conserver le poste le temps que sa ministre forme un nouveau gouvernement, ce qui pourrait prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois.  Malgré la volonté de Tzipi Livni de créer une majorité stable, beaucoup d'observateurs estiment d'ailleurs qu'Israël n'échappera pas à l'organisation d'élections anticipées l'année prochaine, pour lesquelles le dirigeant du Likoud Benjamin Netanyahu est donné favori par les sondages.

En attendant, le chef des négociateurs palestiniens dans le processus de paix avec Israël, Ahmed Koreï a "salué le choix du peuple israélien". 

 

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Pb : Tzipi livni, vidi,vici...

    Le 18/09/2008 à 10h56
  • Jean Louis : Bonne chance Madame. Mais, les religieux et des militaires dans un gouvernement ne peuvent pas contribuer à la paix. Celà a toujours été et sera toujours. La finalité avec ces gens là est toujours la guerre.

    Le 18/09/2008 à 06h48
      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience