En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Caricatures de Mahomet: 400 manifestants à l'ambassade de France à Téhéran


le 23 septembre 2012 à 17h23 , mis à jour le 23 septembre 2012 à 17h30.
Temps de lecture
3min
L'hebdomadaire Charlie Hebdo du 19 septembre 2012 comprenant des dessins satiriques représentant le prophète Mahomet

L'hebdomadaire Charlie Hebdo du 19 septembre 2012 comprenant des dessins satiriques représentant le prophète Mahomet / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Moyen-orientQuelque 400 personnes ont manifesté dimanche devant l'ambassade de France à Téhéran pour dénoncer les représentations provocantes du prophète Mahomet dans un film amateur réalisé aux Etats-Unis et dans l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. En Turquie, 500 personnes ont manifesté à Istanbul.

Jeudi, 200 personnes avaient déjà manifesté devant l'ambassade de France à Téhéran, au lendemain de la publication dans le magazine Charlie Hebdo de caricatures représentant le prophète Mahomet parfois nu. Dimanche, ces 400 personnes ne se sont pas limité à conspuer la seule France : "Mort à l'Amérique", "Mort à Israël", "Mort à la Grande-Bretagne" et "Mort à la France", ont scandé les manifestants, maintenus à distance de l'ambassade par des policiers anti-émeutes, ont rapporté des témoins. Les manifestants se sont dispersés au bout d'une heure et demi, et aucune violence n'a été signalée. Selon les témoins, un officier a seulement tiré une salve d'avertissement à blanc quand un manifestant a lancé un oeuf qui a touché l'enceinte du bâtiment.

500 manifestants à Istanbul
 
Le ministre iranien des Affaires étrangères a condamné "fermement" ces caricatures qualifiées de "complot ourdi par des cercles sionistes". D'autres pays musulmans ont été secoués par une séries de manifestations violentes et parfois meurtrières après la diffusion sur internet d'extraits du film amateur "L'innocence des musulmans", qui tourne Mahomet en ridicule.
 
Istanbul, en Turquie, a également été touchée dimanche par une manifestation anti-caricatures. Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés dans la mégapole turque pour dénoncer le film anti-islam "Innocence des musulmans" et les caricatures du prophète Mahomet publiées par un hebdomadaire satirique français. Au cours de ce rassemblement qui a rassemblé quelque 500 personnes place Taksim, située dans le quartier des représentations diplomatiques étrangères, les protestataires ont brûlé les drapeaux américains et israéliens tout en scandant "Allah-u Akbar". "Mort à l'Amérique", "Mort à la France", proclamaient les pancartes brandies par les manifestants.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Quand Nikos Aliagas se découvre en Une du Point à seulement 20 ans

      Quand Nikos Aliagas se découvre en Une du Point à seulement 20 ans

      logAudience