En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Révolte en Syrie

EN DIRECT - Syrie : la Russie et la Chine mettent leur veto à la résolution


le 19 juillet 2012 à 11h00 , mis à jour le 19 juillet 2012 à 18h03.
Temps de lecture
4min
À lire aussi
Moyen-orientAu lendemain de l'attentat qui a décapité le régime et alors que les combats se poursuivent à Damas, Moscou et Pékin ont, sans surprise, voter contre la résolution demandant des sanctions contre Bachar al-Assad. Suivez l'évolution de la situation minute par minute avec TF1 News.

18h : vingt mille Syriens ont franchi la frontière avec le Liban au cours des dernières 24 heures. Le nombre de Syriens qui passent par le poste-frontière "officiel" de Masnaa tourne habituellement autour de 5.000 par jour.

17h55 :  après l'échec de la résolution, les Etats-Unis considèrent que le Conseil de sécurité de l'Onu a "totalement échoué" et qu'ils veulent désormais travailler "en dehors" pour faire pression sur Damas "et fournir de l'aide à ceux qui en ont besoin".

17h40 : "le régime vit ses derniers jours", selon le chef du Conseil national syrien, principale instance politique de l'opposition.

17h35 :  selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, basé à Londres, des chars ont pris d'assaut pour la 1re fois le quartier de Qaboun à Damas.

17h15 : la télévision syrienne montre des images d'Assad avec le nouveau ministre de la Défense 

16h55 : pour la France, le double veto russe et chinois "met en péril" la médiation de Kofi Annan

16h30 : sans surprise, et pour la 3e fois depuis le début de la révolte en mars 2011, la Russie et la Chine mettent leur veto à la résolution de l'Onu demandant des sanctions contre la Syrie. 

16h15 :  interrogé par l'AFP, un conseiller de Bachar al-Assad affirme que ce dernier se trouve toujours au palais présidentiel de Damas "avec ses collaborateurs et qu'il dirige les destinées du pays".

15h57 : la télévision syrienne affirme que Bachar al-Assad a investi le nouveau ministre de la Défense, le général Fahad Djassim al Freij. Ce dernier remplace Dawoud Rajha, tué mercredi dans l'attentat de Damas. Aucune image de la cérémonie n'a cependant été montrée ni aucune précision donnée sur son lieu. Or l'opposition affirme que le président syrien serait à Lattaquié et non plus à Damas.

15h46 : selon des diplomates occidentaux, l'Union européenne se prépare à renforcer ses sanctions à l'encontre de la Syrie et son embargo sur les armes en autorisant les inspections de navires et avions soupçonnés de le violer.

15h12 : La mère et la soeur de Bachar al-Assad se sont rendues à Tartous, dans l'Ouest de la Syrie, pour assister à l'enterrement d'Assef Chawkat, le beau-frère du président syrien tué mercredi.

14h54 : Israël bloquera tout afflux de réfugiés syriens. "Les (réfugiés) n'ont pas choisi de se rapprocher de nous mais dans l'hypothèse d'une chute du régime, qui est possible, les forces israéliennes sont prêtes et en alerte et s'il faut arrêter des vagues de réfugiés, nous le ferons", a déclaré le ministre israélien de la Défense Ehud Barak lors d'une visite dans un avant-poste israélien sur le Golan, pris à la Syrie par l'Etat juif en 1967 puis annexé par Israël en 1981.

14h20 : selon Le Figaro, Bachar al-Assad est encore à Damas, contrairement à ce qu'indique depuis ce matin l'agence Reuters, citant des membres de l'opposition. 

13h51 : le chef des observateurs de l'Onu , le général Robert Mood, a quitté Damas pour rejoindre Genève jeudi, à la veille de l'expiration du mandat de 90 jours de la mission de supervision des Nations unies (Misnus). Le Conseil de sécurité de l'Onu se réunit ce jeudi pour décider de prolonger ou non la mission.

13h50 :  La mort des hauts responsables sécuritaires  tués mercredi dans l'attentat de Damas marque "le début de la fin" du régime, affirme un porte-parole de l'opposition.

11h49 :  Iouri Ouchakov, conseiller diplomatique du président russe Vladimir Poutine, affirme que son pays n'a évoqué avec aucun de ses interlocuteurs la possibilité d'accueillir Bachar al-Assad. Il ajoute qu'il n'a d'ailleurs pas connaissance d'un éventuel projet du président syrien de s'exiler dans son pays.

10h50 : selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, une ONG d'opposition basée à Londres, des centaines d'habitants fuient les combats qui se déroulent à Damas.

10h46 : "La Syrie n'est pas sur la voix de la paix", affirme le chef des observateurs de l'Onu, le général Robert Mood.

10h35 : selon des insurgés et des habitants du quartier, cités par l'agence Reuters, des affrontements ont lieu dans le quartier d'Ikhlas, qui jouxte le vaste complexe où siège le Conseil des ministres. Ils auraient fait au moins un mort.

9h15
: citant des sources de l'opposition et un diplomate occidental, l'agence Reuters annonce que Bachar al-Assad pourrait avoir quitté Damas. Il se trouverait à Lattaquié.

9h : au lendemain de l'attentat qui a tué trois hauts responsables du régime, les combats se poursuivent entre les forces de Bachar al-Assad et les insurgés dans Damas. Ils se rapprochent petit à petit du centre de la capitale. L'armée a demandé aux résidents de s'éloigner des zones d'affrontements.

 

Regardez ci-dessous les images des combats de jeudi :

Commenter cet article

  • ic1980 : La Chine et surtout la Russie connaissent le mal que peuvent accomplir les islamistes quand ils sont à aux frontières d'un pays. Vous changerez d'avis lorsque le moyen orient sera la chasse gardée des fous de dieu

    Le 19/07/2012 à 13h35
  • mickeul16 : Je crois que les Russes ont eu ce qu'ils cherchaient, en bloquant tout avec leurs amis chinois: la guerre civile

    Le 19/07/2012 à 11h21
      Nous suivre :
      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      logAudience