En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La diffusion du film anti-islam bloquée dans plusieurs pays


le 14 septembre 2012 à 13h36 , mis à jour le 19 septembre 2012 à 11h24.
Temps de lecture
3min
Une image du film Innocence of Muslims

Une image du film Innocence of Muslims / Crédits : DR

A lire aussi
Moyen-orient"Innocence of Muslims" n'est désormais plus visible sur le site de partage de vidéo en Inde, au Pakistan et en Afghanistan. Le brûlot réalisé par un citoyen israélo-américain continue de provoquer là colère du monde musulman.

Propriétaire du site de partage de vidéo, Google a fait savoir que l'accès au film anti-islam avait été bloqué en Inde. Le moteur de recherche n'a pas précisé s'il avait agi de lui-même ou à la suite d'une requête du gouvernement indien.  "Parfois nous bloquons un contenu pour répondre à une injonction de la justice ou à d'autres demandes légales valables. Nous avons bloqué l'accès à cette page YouTube en Inde", a déclaré un responsable de Google, sous couvert d'anonymat. Le Pakistan et l'Afghanistan ont également bloqué l'accès à la vidéo et l'Indonésie a fait une demande en ce sens.
 
YouTube avait restreint cette semaine l'accès à ce film, "de manière temporaire", en Libye et en Egypte, "étant donné la situation très difficile" dans ces deux pays, théâtre de violences qui ont notamment causé la mort de l'ambassadeur américain en Libye.
 
Les heurts déclenchés par le long-métrage se poursuivaient vendredi en Egypte et au Yémen ou les policiers ont  tiré en l'air pour repousser des manifestants qui s'approchaient vendredi de l'ambassade Américaine.  Les Frères musulmans, dont est issu le président Morsi, ont néanmoins retiré leur appel à des manifestations nationales.
   
Les réactions parfois violentes déclenchées par le long métrage "Innocence of Muslims", dont des extraits sont diffusés sur internet, rappellent la colère qu'avait provoquée la publication de caricatures du prophète Mahomet en 2006 par un journal danois. Réalisé par un cinéaste qui s'est présenté comme Américano-israélien mais qui selon les médias américains serait de religion chrétienne copte, le film à faible budget et de piètre qualité cinématographique dénigre les musulmans, présentés comme immoraux et brutaux, ainsi que le prophète Mahomet.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      La Paris Games Week sur MYTF1News : par ici le programme !

      La Paris Games Week sur MYTF1News : par ici le programme !

      logAudience