En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La Turquie riposte à nouveau aux tirs syriens


le 06 octobre 2012 à 09h57 , mis à jour le 06 octobre 2012 à 10h00.
Temps de lecture
3min
La Turquie montre les dents à la Syrie

Le feu vert du Parlement turc accordé jeudi au gouvernement turc pour mener des opérations militaires en Syrie vise d'abord à dissuader le régime de Damas de poursuivre ses attaques contre la Turquie, qui souhaite éviter une escalade qui la mènerait à une guerre avec son voisin. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
Moyen-orientDepuis un grave incident survenu mercredi qui a coûté la vie à cinq civils  turcs dans un village frontalier, la Turquie répond systématiquement par des  tirs d'artillerie à des tirs syriens.

L'armée turque a une nouvelle fois riposté samedi matin à un nouveau tir d'artillerie venu de Syrie qui a frappé son territoire dans la province de Hatay (sud-est) et n'a pas fait de victime, rapporte l'agence semi-officielle turque Anatolie. Depuis un grave incident survenu mercredi qui a coûté la vie à cinq civils turcs dans un village frontalier, la Turquie répond systématiquement par des tirs d'artillerie à des tirs syriens.

L'incident de samedi s'est produit près du petit village turc de Güveççi, situé juste à la frontière syrienne, précise Anatolie. Un obus de mortier est tombé dans une zone rurale et a été tiré depuis la zone syrienne voisine de Khirbet al-Joz où des combats ont lieu entre les rebelles et l'armée régulière syrienne, ajoute l'agence.

L'ONU condamne

L'incident survenu mercredi à Akçakale, dans le sud-est, le plus grave entre Damas et Ankara depuis la destruction d'un avion de combat turc par la défense anti-aérienne syrienne en juin, a provoqué un brusque regain de tensions et ravivé les craintes d'une propagation du conflit syrien. L'artillerie a répondu en pilonnant le territoire syrien et depuis tout tir syrien atteignant le territoire turc fait l'objet de représailles turques.

Et le gouvernement turc a obtenu jeudi le feu vert de son Parlement pour poursuivre les opérations militaires contre la Syrie, si nécessaire. Le Conseil de sécurité de l'ONU a fermement condamné jeudi les tirs de l'armée syrienne sur la Turquie, après de longues tractations entre Russes et Occidentaux, et appelé les deux pays voisins à la retenue.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience