ARCHIVES

Nucléaire : l'Iran réplique au dessin de Netanyahu à l'Onu


le 28 septembre 2012 à 10h04 , mis à jour le 28 septembre 2012 à 10h14.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Moyen-orientGraphique à l'appui, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réclamé jeudi aux Nations unies qu'une "ligne rouge" soit fixée à l'Iran pour l'empêcher de se doter de l'arme nucléaire. Téhéran a répondu en affirmant être prêt à "riposter avec toute la force nécessaire à toute attaque".

Laissant de côté le processus de paix avec le Palestiniens, Benjamin Netanyahu axé jeudi soir son allocution devant l'Assemblée générale de l'Onu sur le programme nucléaire de l'Iran. Muni d'un dessin illustrant une bombe prête à exploser, le Premier ministre israélien a réclamé qu'une "ligne rouge" soit fixée à Téhéran pour l'empêcher de se doter de l'arme atomique.

Il a notamment affirmé que le régime islamique serait au seuil de la bombe atomique dans moins d'un an. "Le temps presse, il est très tard. L'avenir du monde est en jeu (...), rien ne peut mettre davantage en péril notre avenir qu'un Iran doté d'armes nucléaires", a-t-il martelé.
 

Pas d'attaque avant l'élection américaine ?

Mais en évoquant que ce passage au seuil prendrait encore quelques mois - le "printemps ou l'été prochain"-, Benjamin Netanyahu a semblé suggérer que la menace de frappe préventive brandie par Israël depuis plus d'un an ne serait pas mise à exécution avant l'élection américaine du 6 novembre prochain -Benjamin Netanyahu, ami personnel de Mitt Romney, s'est publiquement opposé à Barack Obama sur l'urgence d'entreprendre une opération militaire contre les installations nucléaires iraniennes.
 
Sans surprise, l'Iran a rejeté les accusations israéliennes. "La République islamique d'Iran est assez forte pour se défendre et se réserve le droit de riposter avec toute la force nécessaire à toute attaque", a répondu e représentant adjoint iranien à l'Onu Eshagh Al Habib, lors d'un discours non prévu lu à la tribune de l'Assemblée générale. Il a notamment assuré que le dessin brandi par Benjamin Netanyahu était "imaginaire et infondé".

Commenter cet article

  • spounge_bob : Et vous croyez qu'au fond de votre petite France, vous ne craindrez rien ???? atterrissez !

    Le 29/09/2012 à 13h07
  • iben770 : Les fous de D.ieu avec la bombe nucléaire, ca vous dit??

    Le 28/09/2012 à 15h09
  • btsipora : Haha Oui C'est ça justement révisez votre histoire: vous avez omis de petits détails; entre temps je ne sais pas où vous habitez mais si l'Iran envoie la BA près de chez vous au moins on vous entendra plus .

    Le 28/09/2012 à 13h07
  • croafnt : Ras le bol, qu'ils se débrouillent entre eux, c'est leur problème, il y en a assez de leur guéguerre, qu'ils la fssent une bonne pour toute et après tout ira bien.

    Le 28/09/2012 à 13h04
  • ks47 : Il y a dix ans les Yankees américains ont trompé le monde avec un flacon de sucre, prétendant détenir l'arme chimique de Sadaam... Maintenant ce gignole de Nétanyahou vient avec un dessin de CP pour faire croire qu'il a raison. Depuis quand un hors la loi fait la loi? Tout dépend aussi de la définition de la loi, n'est-ce pas?

    Le 28/09/2012 à 11h32
      Nous suivre :

      Entre Morano et Philippot, ça clashe, ça clashe...

      logAudience