En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Qatar, Arabie saoudite : Hollande soigne ses relations avec les monarchies sunnites

Edité par
le 04 mai 2015 à 17h37 , mis à jour le 04 mai 2015 à 17h40.
Temps de lecture
4min
François Hollande au Qatar, le 4/5/15
A lire aussi
Moyen-orient Après avoir assisté lundi matin à Doha à la signature contrat de vente du Rafale avec le Qatar, le président de la République s'est ensuite rendu à Ryad. Il sera mardi le 1er chef d'Etat occidental à assister au Conseil de coopération du Golfe.
Que ce soit sur la situation en Syrie et la lutte contre Bachar al-Assad, l'intervention saoudienne au Yémen contre les chiites qui tentent de prendre le pouvoir ou la manière de limiter les visées régionales de l'Iran (en se montrant notamment très dur sur le dossier du nucléaire), François Hollande et les monarchies sunnites du Golfe, c'est une affaire qui roule.


Petit à petit, le chef de l'Etat est devenu leur principal allié et leur principal relais dans le monde occidental à la place de Barack Obama, qui a fait d'un accord sur le nucléaire iranien le principal cheval de bataille diplomatique de son second et dernier mandat.


Suprême honneur, le locataire de l'Elysée assistera donc mardi, en tant qu'"invité d'honneur", en Arabie saoudite au sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui regroupe l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Koweït, Oman et le Qatar. Il est le premier chef d'Etat occidental à recevoir cet honneur.

Le Rafale, conséquence concrète  du rapprochement

Avant de se rendre à Ryad, où il est arrivé lundi après-midi, François Hollande a fait un crochet par Doha. Il y a assisté, avec le cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, à la signature du contrat de vente de 24 Rafale, pour une valeur de 6,3 milliards d'euros, au Qatar. La conclusion de ce contrat est évidemment bien sûr liée aux bonnes relations entretenues par la France avec les pays du Golfe.

En Arabie saoudite, François Hollande est aussi le premier dirigeant occidental à s'entretenir avec le roi Salmane depuis le vaste remaniement annoncé la semaine dernière à la tête du royaume. Objectif : valider une déclaration commune franco-saoudienne portant sur une "feuille de route" politique, économique, stratégique et militaire.

Soutien des jihadistes en Syrie


Même s'il est un succès pour l'influence de la France au Proche-Orient et pour l'économie française, ce voyage de François Hollande fait néanmoins grincer beaucoup de dents. Tout d'abord car sur le plan géostratégique ces monarchies sunnites, notamment le Qatar et l'Arabie saoudite, sont soupçonnées de soutenir une partie des jihadistes qui combattent Bachar al-Assad en Syrie. Ces mêmes jihadistes qui menacent aussi la France d'attentats terroristes...


Ensuite, car, au niveau des droits de l'homme et de la démocratie, ces pays sont loin d'être irréprochables. Le chef de l'Etat abordera-t-il ainsi le cas de Raif Badawi, ce blogueur saoudien emprisonné et condamné à des coups de fouet pour "insulte à l'islam" ?

 

VIDEO. Analyse : "à faire de la diplomatie économique, on oublie la diplomatie tout court"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

  • margaux2242 : C'est vrai que ces monarchies du golfe sont des modèles de démocraties.... tout au moins pour notre président...

    Le 05/05/2015 à 14h10
  • gamalix : S'ils pouvaient plutôt soigner celles avec nos entreprises !!!! la France et les français iraient mieux .....

    Le 05/05/2015 à 11h29
  • matger : Hollande devrait leur glisser un petit mot demandant qu'ils récupèrent les migrants qui arrivent par milliers, après tout, ce sont leurs frères de religion.

    Le 05/05/2015 à 09h15
  • trunk69100 : Faut il que les français soutiennent les terroristes ? Il me semblait pourtant que c'était interdit pas la lois .......

    Le 05/05/2015 à 08h02
  • mireye11 : Il devrait leur conseiller d'aider un tant soit peu leurs "frères" qui nous arrivent par flotilles pour demander de l'aide à l'Europe !!!!!!!!!

    Le 05/05/2015 à 07h26

      Euro 2016 : le retour triomphal de Will Grigg et des Nord-Irlandais à Belfast

      logAudience