En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Révolte en Syrie

Syrie : Assad et Annan d'accord sur une "approche"


le 09 juillet 2012 à 13h35 , mis à jour le 09 juillet 2012 à 15h43.
Temps de lecture
3min
Kofi Annan à Damas après avoir rencontré Bachar al-Assad, 9/7/12

Kofi Annan à Damas après avoir rencontré Bachar al-Assad, 9/7/12 / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Moyen-orientEn visite lundi à Damas où il a rencontré le président syrien, l'émissaire international pour la Syrie a annoncé être parvenu à un accord sur une "approche" de sortie de crise qui sera soumise aux rebelles.

Pour la troisième fois depuis qu'il a été nommé à ce poste il y a quelques mois, Kofi Annan, l'émissaire international pour le Syrie, a rencontré lundi Bachar al-Assad à Damas. Samedi, Kofi Annan avait admis que son premier plan de paix n'avait pas réussi. Objectif de cette nouvelle réunion : trouver une solution pour mettre fin à la révolte débutée en mars 2011.
 
A l'issue de l'entretien, il s'est montré résolument optimiste. "Nous avons discuté de la nécessité de la fin des violences et des moyens d'y parvenir. Nous nous sommes mis d'accord sur une approche que je vais partager avec l'opposition armée", a-t-il ainsi indiqué. "Je quitte la Syrie mais nous continuerons notre dialogue et, comme je l'ai signalé, l'approche que nous avons discuté en vue de la fin des violences sera partagée avec l'opposition armée", a-t-il encore souligné, sans dévoiler le contenu de l'accord.

"Constructif" pour le gouvernement d'Assad

De son côté, le gouvernement syrien, qui a qualifié la réunion de "constructive",  a indiqué que la mise en oeuvre du plan de paix de Kofi Annan avait "été au coeur des discussions qui ont porté également sur la manière d'aller de l'avant".

Ce plan stipule, outre la fin des violences, un dialogue politique, l'acheminement de l'aide humanitaire vers les zones touchées par les combats, la fin des détentions arbitraires, la liberté de circulation pour les journalistes, la liberté d'association et le droit de manifester pacifiquement.

Commenter cet article

  • whammy-bar66 : Un accord sur une 'approche' cela sent la fin du commencement

    Le 09/07/2012 à 17h04
  • roroal : Annan est un doux rêveur.

    Le 09/07/2012 à 14h45
      Nous suivre :
      Valérie Trierweiler : "Ce n'est pas une vengeance, ce n'est pas une revanche"

      Valérie Trierweiler : "Ce n'est pas une vengeance, ce n'est pas une revanche"

      logAudience